Review Maruzen PPK/S movie prop series, my name is Bond…

Maruzen-logo

impulse

 

 

25 janvier 2015
En décembre dernier, le shop IMPULSE mettait la main sur un petit stock de Walther PPK/S en version “movie prop”, -accessoire de film-. N’écoutant que mon courage, je lui ai acheté un exemplaire pour vous le présenter en version “black metal”! Notez qu’il existe également en version “stainless”.
My name is Chavez, Ding Chavez !!!

01 dingo rubrique RS petit

J’en dis déjà pas mal dans la vidéo ci-dessus, mais pour plus d’informations , l‘article wikipedia en anglais est bien fourni !

 

02 dingo rubrique boite petit

La réplique et ses accessoires sont livrés dans une mallette en plastique rigide elle-même recouverte d’un emballage cartonné.

P1090475

P1090476

Tout est bien en place dans un socle en polystyrène rigide et le couvercle abrite de la mousse alvéolée.

P1090477

P1090478

La boite comprend :

-La réplique, en ABS finition “black metal”, elle pèse 413 grammes avec son chargeur et 456 grammes avec le chargeur et le silencieux.

-Un chargeur à gaz de 22 coups.

-Un silencieux.

-Un petit sachet de billes.

-Un mode d’emploi rédigé exclusivement en japonais.

-Une tige de débourrage.

 

 

03 dingo rubrique réplique petit

Il est petit, il est beau,  tient bien en main, je ne parle pas de mon sexe mais de ce Walther PPK/S finition noire métal (bande d’obsédés !). Pas mal d’airsofteur russophiles se sont tournés vers ce Walther faute de vraie bonne réplique de Makarov disponible…

Je dois avouer que la finition est bluffante !

 

P1090479

P1090480

Hop, l’arrêtoir de glissière est fonctionnel, pour réarmer, insérez un chargeur plein et reculez la glissière, pas de bouton sur ce modèle !

P1090481

Les marquages semblent gravés dans la masse mais je ne suis pas un expert. Le logo Walther est bien présent, seul un “made in Japan” vient trahir l’origine de cette réplique. Le calibre représenté est le 9mm court (.380ACP) mais le PPK/S réel est bien entendu diversement chambré, au choix des utilisateurs.

P1090482

On peut ici voir l’imposant bouton de verrouillage du chargeur.

P1090483

La texture de la crosse semble agressive mais en réalité la prise en main est très bonne, à part si vous mesurez 2 mètres !

P1090484

Le cran de sûreté fait également office de levier de désarmement. Pratique !

P1090485

P1090486

P1090487

Ici, les marquages Maruzen 6mm nous ramènent à notre réalité airsoftienne ! Notez cependant l’extractuer très bien rendu.

P1090488

La queue de détente est assez grosse pour la taille de la réplique mais elle est agréable. Le pontet servira au démontage de la réplique.

P1090489

Le silencieux est du plus bel effet. Il ne gène pas le tir et donne vraiment un look sympathique au PPK/S

P1090505

04 dingo rubrique visée petit

Rien de transcendant, un cran de mire à l’avant.

P1090490

Un oeilleton à l’arrière… d’ailleurs dans la vidéo je parle de repères blancs, ce n’étaient que des reflets sur la réplique.

P1090491

PAN !!!

P1090492

05 dingo rubrique chargeur petit

J’ai été surpris de voir qu’un si petit chargeur pouvait embarquer jusqu’à 22 billes. Mes doutes concernaient la capacité de la réplique à tirer tout ça avec une charge de gaz…

 

P1090493

P1090494

Attention à bien entretenir les valves de percussion, au risque de les voir fuir… C’est le point faible des répliques Maruzen.

P1090495

06 dingo rubrique démontage petit

La première étape consiste à enlever le chargeur, puis à faire basculer le pontet vers le bas.

P1090496

Puis tirez vers l’arrière et imprimez un mouvement vers le haut pour déposer la culasse.

P1090497

P1090498

Attention au ressort récupérateur et à sa bague en plastique.

P1090500

Le réglage du hop-up s’effectue avec un tournevis, malgré la présence d’une clé Allen dans la boite…

P1090501

Le nozzle semble tout fragile, il ne dispose pas de ressort de rappel, mais le système fonctionne bien.

P1090503

07 dingo rubrique éclaté petit

Maruzen ne fournit pas de liste des pièces dans les boites.

 

08 dingo rubrique tests tir petit

-Chrony Xcortech3200

-Billes 0.20g Bio Cybergun

-Gaz HFC144a Abbey Predator et Ultrair

-11°C /4°C

 

A 11°C la réplique sort un petit 201 FPS de moyenne avec le HFC144a, contre 238 FPS à l’Ultrair. C’est peu mais vous verrez que pour l’emploi de cette réplique, c’est suffisant. Notez que tout ce qui est plus pèchu que le HFC144a est susceptible d’endommager le PPK/S à plus ou moins long terme.

Le réglage du hop up est assez déconcertant et il ne faut pas hésiter à serrer la vis pour que l’effet arrive, attention à ne pas trop serrer, sinon elle sort de son logement… Une fois réglé, la bille part droit et jusqu’à 10 mètres le groupement est très bon. Au delà il est encore aisé de toucher la cible mais la faible puissance de la réplique (et ma maladie de Parkinson…) ne permet pas d’avoir des portées “à la Marui”. Comptez tout de même un bon 20 mètres efficace, pas mal pour un si petit machin !

Une charge de gaz permet de tirer une trentaine de billes dans les conditions du test, pas de soucis concernant la capacité du chargeur donc…

Vous vous doutez bien que le kick n’est pas le plus fort que l’on a pu voir sur un GBB, mais malgré la souplesse du ressort récupérateur, il est sec et rapide.

Je vous laisse voir ce que ça donne en vidéo, le dégazage était dû à une fin de capacité en gaz, rien de méchant donc :

 

09 dingo rubriqueconclusion petit

J’aime ! Oh lala qu’est-ce qu’il dit le Ding ? Pub ? Corruption ? Un machin qui tire à peine à 20 mètres !!!

 

Oui, j’aime. J’aime l’emballage classe, j’aime la finition métal superbe de cette réplique, j’aime le look que lui donne son silencieux, j’aime avoir 22 billes dans un chargeur (tac tac tac, rafale popopopo  Cortex dans la place… euh… pardon !!! ).

 

Mais si globalement je trouve cette réplique superbe, j’aurais apprécié un système de hop up un peu plus pratique, même s’il est efficace si on reste en 0.20. J’aurais apprécié un petit ressort de rappel qui ne me fasse pas flipper quand je vois le nozzle se balader dans la chambre. J’aurais enfin aimé que Maruzen soit un peu plus réactif sur les pièces détachées.

 

Cependant, ce Walther PPK/S à tout pour plaire au fan de James Bond, au collectionneur invétéré, aux amoureux de jolies répliques et MEME à ceux qui voudraient une réplique compacte, pas trop compliquée et capable de servir de backup entre 1 et 15 mètres.

Bref, si c’est pour faire du frag à gogo façon Kitty Killa (que j’embrasse, elle se fait rare !), oubliez cette réplique Maruzen. 

 

P1090799

 

10 dingo rubrique les plus

-Finition et aspect du plastique.

-Ben… LE flingue de James Bond quoi !

-Performances de tir surprenantes.

-Look sympa avec le silencieux.

 

 

 

 

11 dingo rubrique les moins

-Adore les empreintes digitales !

-Ressort récupérateur un peu mou.

-Valves de chargeur fragiles ?

-Peu de pièces de rechanges disponibles.