Review gamme WE “APACHE” MP5-K, MP5-A2 PDW et MP5-SD6

WE-Logo

 

13 Mars 2015

 

Le MP5, j’aime. Mon premier AEG, alors que je ne pratiquais pas encore l’airsoft, fut un MP5 SD Jing Gong, puis j’ai eu le MP5 SD Marui. Mais à l’annonce de la sortie du modèle VFC j’avais failli tout plaquer pour me l’acheter, puis j’ai vu les retours des premières séries : bof, bof, bof.

Mais lorsque WE s’est engouffré dans la brèche j’en ai fait autant en commandant l’un des premiers “Apache” SD.

J’avais déjà le modèle K de Khan Seb depuis juillet dernier (la honte !) et Billou m’a gentiment passé son modèle A2-PDW acquis récemment.

J’aurais également pu disséquer le modèle K-PDW que me proposait LAW Airsoft, mais à par l’externe, rien ne change !

 Pour couronner le tout, j’ai fait appel à Djé pour la présentaion des répliques pour tenter de le convertir au GBBr, pari réussit ?

 

En tous cas, je vous laisse découvrir ces “Apaches” qui manquent de plumes mais pas de piquant !

01 dingo rubrique RS petit

Mieux qu’on long discours et si vous n’avez pas regardé la vidéo, voici un article issu du site du GIGN.

P1100252

 

02 dingo rubrique boite petit

La série Apache est livrée dans des boites en carton reprenant le visuel de la réplique (du moins, pour le modèle K, les autres ayant un modèle A3 sur le couvercle).

P1100460

A l’intérieur la réplique est maintenue par une sorte de papier mâché recyclé pas très solide.

P1100461

P1100464

La version K pèse 1922 grammes, ajoutez à cela le poids du chargeur court 26 billes (371g) et on obtient une réplique pas si légère que ça !

Elle est fournie avec un manuel, un BB-loader et vraissemblablement une clé de démontage du canon externe.

P1100499

Le modèle A2-PDW pèse 2440 grammes, est livré avec un chargeur long 45 billes (qui pèse la bagatelle de 577 grammes !), un BB-loader, le manuel d’utilisation, un cache-flammes et une clé de démontage de canon externe.

 

P1100522

Le modèle SD6 pèse quant à lui 2860 grammes sans le chargeur long 45 billes. Il est livré avec le manuel spécifique et un BB-loader.

 

J’ai eu entre les mains le modèle K-PDW mais l’interne étant identique aux autres, je ne l’ai pas emprunté, voici cependant quelques photos :

P1100621

P1100622

P1100623

P1100624

P1100625

 

03 dingo rubrique réplique petit

LE MP5K :

La série Apache dispose de corps en acier peint en noir. Cela confère une bonne rigidité et un poids conséquent aux répliques.

Le modèle K (pour Kurtz) est très maniable et compact, et ça tombe, bien, il a été créé pour ça !

P1100466

P1100467

On a à faire à une réplique à gaz, pas de moteur dans la poignée pistolet ! Le boitier mécanisme est en plastique. 0 l’intérieur, le trigger group est amovible comme sur la plupart des répliques longues WE.

P1100468

La poignée intégrée au garde-main assure une bonne prise en mains.

P1100469

L’arrêtoir de chargeur peut être actionné par le côté ou par le verrou situé devant le pontet.

P1100470

Le corps est en acier, mais l’ensemble mobile est en alliage.

P1100471

Si le coeur vous en dit, vous pourrez attacher une sangle ici. Notez le discret marquage du calibre.

P1100472

Le sélecteur 4 positions (que l’on trouve parfois appelé “Navy”). Ses crans ne sont pas très marqués, attention à ne pas passer d’une position à l’autre par inadvertance.

P1100473

Des empreintes permettent la pose d’un rail spécifique.

P1100474

Une sangle là dessus et à vous les joies du “concealment” sous un blouson !

P1100479

Le levier d’armement semble robuste, ce qui n’est pas le cas de sa peinture. Après seulement quelques manipulations elle commence à partir.

P1100480

Vous avez besoin d’un garde du corps ?

P1100496

Modèle A2-PDW

Ce “personal defense weapon” possède un look intéressant et comme le modèle K, il est très maniable.

P1100500

P1100501

Le garde-main en plastique est confortable. il semble solide.

P1100502

L’extrémité du canon fait un peu “inachevée” mais n’est pas désagréable à regarder. Remarquez également l’anneau d’attache sangle.P1100503

On peut y fixer sans effort le cache-flammes fourni dans la boite.

P1100504

Cela change radicalement le look de l’avant de ce modèle !

P1100505

Il est possible d’enlever la bague de protection pour visser un réducteur de son en 14mm anti-horaire.

P1100506

P1100507

La crosse rabattable en polymère est confortable, ni trop longue, ni trop courte. elle ne souffre d’aucun jeu et semble solide.

P1100508

P1100509

Le modèle de Billou avait quelques soucis de puits de chargeur, en effet, il n’était pas ébavuré correctement et cela frottait un peu trop, endommageant la peinture du chargeur et rendant le chargement difficile.

P1100514

Notez que sur toute la série, le sélecteur de tir peut être actionné en dehors des 4 crans normaux, mais évitez de trop forcer. En plus ce n’est pas très utile.

P1100516

Prêt pour le terrain !

P1100515

 

Modèle SD-6 :

 

Vous l’aurez compris, c’est mon préféré ! Et ce malgré le fait que la crosse ne soit pas très confortable.

P1100527

P1100528

Le garde-main en plastique dur et brillant. Il n’y a pas les pièces pour le tenir en place mais il ne partira pas en jeu rassurez-vous.

P1100529

Le canon externe est magnifique. Il est fabriqué en alliage.

P1100530

La crosse escamotable dispose de trois positions. Ici en mode stockage.

P1100533

En position intermédiaire. J’espère que les branches et la pièce de verrouillage seront plus solide que les les MP-7 SMG-8 de la marque !

P1100532

La voici totalement déployée.

P1100531

Notez le petit espace entre les coques en plastique.

P1100534

L’arrière de l’amortisseur.

P1100535

L’anneau de sangle est soudé au corps, il est en acier. Difficile de perdre sa réplique du coup !

P1100536

J’ai également voulu me procuper un rail supérieur afin de pouvir utiliser mon fidèle Eotech. J’avais donc besoin d’un rail totalement exploitable, à l’opposé de certains autres modèles.

J’ai donc contacté la boutique JB Airsoft qui dispose du rail bas UTG pour G3/MP5 en stock et ils ont été hyper réactifs, deux jours plus tard j’avais la pièce.

Cependant, comme UTG est spécialisé en pièces pour armes, il faut faire de légères modifications au niveau des griffes pour que le rail tienne comme il faut.

P1100391

En effet, le profil original a tendance à glisser au fur et à mesure que l’on visse.

P1100393

C’est dû à la forme de la réplique et des griffes.

P1100394

Il faut simplement, à l’aide d’une lime ou d’un outil électrique, changer le profil des griffes pour qu’il puisse agripper les empreintes de la réplique fermement.

P1100396

P1100397

Une fois ces modifications effectuées, le rail tient parfaitement sans crainte que votre optique préféré ne tombe en pleine partie !

P1100398

P1100395

P1100538

P1100539

En mode “FS”.

P1100541

 

04 dingo rubrique visée petit

Les trois répliques ont un point commun : pas facile de viser avec les organes mécaniques, la bille à tendance à avoir une trajectoire plus haute que la visée.

MP5-K :

Le guidon mondialement connu des MP5 quoi…

P1100476

Les 4 positions de l’oeilleton ne sont pas très différentes.

P1100477

P1100478

Modèle A2-PDW :

 

P1100510

L’anneau dispose de 4 positions, le diamètre de l’oeilleton varie.

P1100511

P1100512

Modèle SD-6 :

Cette fois, le barillet est marqué de 1 à 4…

P1100537

 

05 dingo rubrique chargeur petit

 

Modèle court 26 billes :

Le puits de billes est apparent. Certains joueurs n’aiment pas, moi je trouve ça pratique étant donné que faire un CPS sur une réplique longue en airsoft, c’est souvent peu pratique : on ne peut pas appréhender le nombre de billes restant…

P1100483

P1100484

P1100485

La peinture made in WE…

P1100486

Les valves.

P1100489

Ici le système d’arrêt du tir. Le levier du haut sert à l’activer ou le désactiver. Le levier de derrière active ou non le tir. IL FAUT BAISSER CE LEVIER POUR POUVOIR TIRER

P1100490

P1100491

P1100492

Les lèvres et le gas route.

P1100493

Le démontage est assez rapide, idéal pour l’entretien ou la fiabilisation, car vous aurez des fuites un jour ou l’autre, c’est certain ! Il suffit de regarder la taille et la forme du joint pour s’en rendre compte 🙂

P1100494

Modèle long 45(46) billes :

Oui, 46 (ou même 47 à coup de marteau !!!) si vous y allez à fond, mais je vous conseille d’en enlever une pour ne pas forcer sur le nozzle. Ici un modèle en alliage, avec le puits de chargement apparent. Il existe un modèle avec coque acier, plus léger mais plus cher de 10$. comptez 55$ pour un chargeur alliage. Un peu cher…

P1100517

La courbure n’est pas vraiment la bonne, mais WE va sortir de nouveaux modèles, plus fidèles au modèle RS.

P1100518

Le calibre de l’arme est présent sur les chargeurs.

P1100520

Comme vous pouvez le constater, même si le puits de chargeur du MP5 PDW de Billou avait un petit souci d’ajustement, la peinture des chargeurs est fidèle au standard WE… Pas terrible quoi… Espérons que la peinture du corps se comporte mieux au fil du temps.

P1100521

 

 

06 dingo rubrique démontage petit

 

Modèle SD-6 :

 

Pour retirer la crosse, enlever la goupille arrière. Notez que vous pouvez également démonter le boitier mécanisme en entier en retirant  la goupille avant.

P1100183

Enlevez l’amortisseur et la tige-guide.

P1100184P1100193

Puis on peut retirer l’ensemble mobile, la réplique est démontée pour son entretien.

P1100185

Le marteau est en alliage, mais la pièce reliant détente et gâchette est en acier.

P1100186

Une vue sur l’interne. A l’instar des modèles VFC, cela ressemble pas mal au vrai MP5.

P1100187

P1100188

P1100189

L’ensemble mobile est en alliage et contient le nozzle. Il pèse 182 grammes. Pas très lourd mais le kick est tout de même sympathique.

P1100190

 

P1100194

Ah, un peu d’acier ici pour la durabilité.

P1100195

Le garde-mains s’enlève en l’écartant légèrement puis en le faisant coulisser vers l’avant.

P1100204

Curieusement WE n’a pas jugé bon de mettre les petits verrous comme nous l’avons déjà remarqué.

P1100205

P1100206

Le canon externe se dévisse sans problème. Un joint torique permet d’avoir à ne pas trop serrer tout en assurant un bon maintien.

P1100207

P1100208

L’interne est creux, vous pourrez ajouter de la mousse mais cela ne devrait pas changer drastiquement le son de la réplique.

P1100209

Sur les modèles Apache WE, il faudra retirer cette goupille pour pouvoir ôter le bloc hop-up.

P1100210

Attention, elle a un sens.

P1100211

On peut enfin retirer l’ensemble canon/hop-up.

P1100212

Une pièce vient se dévisser. Elle permet de garder une certaine rigidité à l’ensemble.

P1100213

Deux vis maintiennent les deux moitiés du bloc.

P1100214

Il ne faut pas oublier d’enlever ces deux joints toriques.

P1100215

On peut alors retirer la bague de réglage. Vous pouvez également voir la patte de réglage qui sera actionnée par la molette.

P1100216

P1100217

Une demi-bague en plastique doit être retirée.

P1100219

Regardez ce qui se passe si vous n’enlevez pas les joints toriques avant de démonter. PAS BIEN !!!

P1100220

On peut alors séparer les deux moitiés.

P1100221

Le joint est le désormais classique chez WE avec son profil rectangulaire. Il est assez efficace mais nécessite un rodage pour donner pleine satisfaction.

P1100222

Le canon interne mesure 320mm

P1100223

Au remontage, vous pouvez éliminer le jeu en utilisant un peu de bande téflon. Comme j’avais un joint 9Ball en stock, j’en ai profité pour le monter.

P1100224

Modèle K :

 

L’arrière de la réplique se démonte en retirant deux goupilles. Attention, retenez bien la pièce sinon ça peut voler !

P1100225

on peut alors retirer l’amortisseur et la tige-guide.

P1100226

puis l’ensemble mobile.

P1100227

Et voilà le travail ! Passons à la suite.

P1100228

Le garde-mains se retire après avoir ôté une goupille.

P1100229

P1100230

Utilisez la clé fournie pour démonter la bague qui retient le canon externe au corps de la réplique. A défaut utilisez un chasse goupille et un petit marteau.

P1100232

Le guidon se démonte en enlevant une vis. L’extrémité du canon (en gris plus clair) se visse sur le canon externe.

P1100231

N’oubliez pas la grosse goupille qui relie le corps au bloc.

P1100234

Dévissez le canon externe.

P1100235

Le canon interne mesure 105mm. Le bloc hop up est identique au modèle précédent.

P1100236

Modèle A2-PDW :

Une seule goupille à l’arrière pour enlever la crosse.

P1100237

Retirez l’amortisseur ainsi que la tige-guide et son ressort.

P1100238

Puis l’ensemble mobile qui abrite le nozzle.

P1100239

Le garde-mains se démonte en retirant une goupille.

P1100240

P1100241

Retirez le guidon en envevant cette vis, attention elle retient l’anneau de sangle avant.

P1100242

L’extrémité du canon se dévisse du canon externe.

P1100243

Pour retirer l’ensemble canon/hop up, utilisez l’outil fourni dasn la boite, ou à défaut un chasse-goupille et un marteau.

P1100244

Retirez l’ensemble après avoir enlevé la grosse goupille qui maintien le bloc dans le corps.

P1100245

Vous pouvez alors dévisser le canon externe. Le canon interne mesure 220mm. L’ensemble hop up est identique aux deux précédents modèles.

P1100247

 

Montage d’une valve NPAS :

Cela vous prendra entre 5 et 10 minutes selon votre degré de “maingauchitude” 🙂

Commencez par ôter les vis des guides de nozzle latéraux.

P1100196

Enlevez la goupille arrière et les deux guides latéraux du nozzle.

P1100198

Vous pouvez désormais enlever le nozzle de l’ensemble mobile.

P1100199

Utilisez une aiguille pour retirer la dernière mini-goupille.

P1100200

Voici l’ensemble démonté. Attention au sens de la valve au remontage.

P1100201

Il ne reste qu’à remplacer la valve en plastique par le NPAS.

P1100202

Et voilà le travail, vous pouvez désormais régler la vélocité de vos billes !

P1100203

07 dingo rubrique éclaté petit

P1100465

P1100523

P1100524

08 dingo rubrique tests tir petit

-Billes 0.20 Bio Xtreme Precision et 0.28 Bio King Arms.

-Chrony Xcortech 3200, 19°C

-Propane (Green gas).

 

Si les nozzles des répliques sont identiques, la longueur de canon change rapidement la vélocité.

Ainsi, sur le modèle K j’ai constaté une moyenne de 285 FPS, contre 390 FPS sur le A2-PDW et un gros 420 FPS sur le SD-6. Ce sera donc NPAS obligatoire pour jouer dans la plupart des associations avec les modèles les plus longs.

La cadence de tir n’en est pas modifiée et à 1 ou 2 billes près, j’obtiens 11 billes/seconde.

Le kick est sec, franc, et le son de l’ensemble mobile est plus fort que ce que sa taille ne pourrait laisser penser.

Le burst de 3 billes fonctionne bien mais il faut absolument laisser l’index appuyé sur la queue de détente durant tout le cycle sinon vous tirerez une ou deux billes seulement.

Le hop up se règle facilement sur les versions K et A-2 car il suffit simplement d’ôter le garde-main, mais sur le modèle SD, il faudra déposer garde-main et canon externe pour avoir accès à la molette. Cela dit, le réglage est précis et ne bougera pas une fois terminé.

Le joint WE s’en sort plutôt bien mais nécessite un rodage un peu plus long qu’un joint classique. Les trajectoires sont relativement régulières et la portée utile est d’une quarantaine de mètres, voire plus selon les billes utilisées.

Pour ma part je préfère les billes 0.28 minimum avec ces répliques car les BB plus légères ont tendance à être moins stables avec les nouveaux joints WE, à vous de trouver le bon compromis…

 

Voici un aperçu de mes tests :

 

A VENIR !!!

 

 

09 dingo rubriqueconclusion petit

 

 

 

 

 

Corps en acier, matière plastique qui semble robuste et bonnes performances de tir, cette série Apache par WE met à notre portée des MP5 jouables et sans gros souci en sortie de boite. Cependant, pour le prix, relativement élevé, de ces répliques, vous aurez le strict minimum dans la boite, et la boite elle-même représente le minimum syndical avec son interne en papier mâché…

Les chargeurs supplémentaires représenteront à eux seuls le prix d’une deuxième réplique (pour peut que vous en commandiez 5-6) et leur peinture fragile ne tardera pas à se faire la malle…

Mais le plaisir de tirer avec ces GBBr est bien présent et à part l’achat d’un NPAS (entre 15 et 20€ selon les shops) vous n’aurez rien à faire pour fiabiliser la réplique à part un bon rodage et un nettoyage/graissage en règle.

J’espère que cette review croisée de trois modèles de la gamme vous aidera à déterminer si vous souhaitez sauter le pas. N’hésitez pas à commenter cet article, ici, sur les vidéos youtube ou sur la page Facebook de l’Antre.

Je compléterai au fur et à mesure des parties comme je le fais avec les répliques que je garde afin de vous tenir au courant des éventuels problèmes rencontrés.

P1100542

 

10 dingo rubrique les plus

-Bonnes sensations de jeu.

-Corps en acier.

-performances acceptables en sortie de boite.

-Le modèle SD, mon préféré :p

-Kick sec.

 

 

11 dingo rubrique les moins

-Le prix.

-Courbure des chargeurs.

-Visée avec les organes d’origine assez louche.

-Peinture fragile.

-NPAS obligatoire pour jouer en asso avec les canons les plus longs.