Review Cyma CM.35x Shotguns

logo cyma

airsoft entrepot

 

 

17 juin 2015

En mars, Airsoft Entrepôt proposait en exclusivité une gamme de fusils à pompe Cyma qu’on ne pouvait voir nulle part ailleurs.

C’est avec joie que j’ai reçu deux exemplaires de cette gamme, un modèle “plastique” et un autre en métal. Au vu des prix relativement attractifs, je voulais savoir si vous alliez en avoir pour votre argent… La réponse ? Vous la découvrirez à l’issue de cette review !

 

Je vous laisse découvrir la gamme complète en vidéo :

01 dingo rubrique RS petit

Pour tout savoir sur le M870, cest par LA (en anglais)

 

02 dingo rubrique boite petit

Pas de fioritures, un couvercle en carton orné d’un visuel de la réplique et une case cochée selon le modèle.

 

P1110511

On ouvre pour découvrir du polystyrène hautement friable, attention à ne pas violenter les emballages sous peine d’en mettre partout !

P1110513

On y trouve :

-Une réplique, en métal pour le CM.352LM (qui pèse tout de même 2.750 kg !) et en plastique et métal pour le CM.350L ( 1.480kg sur la balance)

-Une tige de nettoyage étrangement tordue.

-Un sachet de billes 0.12 grammes.

-Un BB-loader

-1 cartouche pour la gamme plastique, 3 cartouches pour la gamme métal.

03 dingo rubrique réplique petit

La légéreté du modèle “plastique” est agréable; J’ai mis plastique entre guillemets car le canon externe et le tube du magasin sont en alliage.

P1110514

P1110515

Le modèle “métal ” est plus lourd mais sur le CM352 la poignée pistolet est bien pratique pour le maintien de la réplique lorsque l’on arme.

P1110517

P1110518

De plus, la poignée pistolet est relativement fine et confortable; Un anneau de sangle y est monté.

P1110520

Le cran de sûreté. Il bloque la queue de détente, empêchant un tir malencontreux (ou si vous êtes distrait, empêchant de sortir un adversaire en plein jeu !).

P1110521

Je trouve dommage qu’elle soit un peu trop longue, pourtant je ne suis pas petit. Epauler les modèles à crosse rabattable est peu confortable et vous oblige à avoir les bras quasiment tendus.

P1110522

Certains ont essayé d’y insérer leurs cartouches pour les stocker mais le trou est trop large, elles passent au travers.

P1110523

Le cran de verrouillage de la crosse. Il est monté sur un ressort.

P1110519

Une fois la crosse repliée, il y a un peu de jeu. vous pouvez suivre le tuto de Lepoulpe pour réduire le jeu et protéger votre réplique.

P1110524Le bouton d’ouverture de la trappe est situé sur la droite du pontet, contrairement aux modèles concurrents.

P1110525

Comme elle est montée sur ressort, la trappe s’ouvre sans peine.

P1110526

On y insère une cartouche, on la referme, et en avant !

P1110527

La fausse culasse. En acier brillant. On aime ou on n’aime pas.

P1110528

Lorsque l’on actionne la pompe, elle recule partiellement. Ca ne sert à rien à part voir le triple cylindre mais c’est toujours sympa d’avoir ce genre de gadget.

P1110529

Notez que la fenêtre d’éjection est située en arrière par rapport à “la normale”.

P1110583

Sur tous les modèles, la pompe est en plastique assez dur. Elle a tendance à glisser si vous avez les mains humides.

P1110530Les versions longues sont… longues… Mais quelle que soit la longueur du canon externe, les canons internes font la même taille.

P1110531

Le plastique de la crosse est agréable, un peu granuleux. Elle dispose d’un emplacement pour adapter un anneau de crosse, malheureusement absent de la boite.

P1110534

La plaque de couche est en caoutchouc.

P1110535

 

04 dingo rubrique visée petit

Ah ah ah, et oui, la réplique est comme le torse de Tonton Jim : lisse ! pas facile pour viser ? Je vous rassure, ces fusils sont de bons vieux pompes : 3 billes, on tire en direction de la cible et on touche assez souvent grâce à la dispersion !

P1110532

 

05 dingo rubrique chargeur petit

Ce sont des cartouches 30 coups. Les modèles Marui, Double Eagle et ASG sont compatibles. Certains joueurs ont eu des cas de misfeed avec les modèles ASG.

 

 

06 dingo rubrique démontage petit

 

Comme j’aime bien démonter des trucs, j’ai commencé par enlever la bague qui lie le canon externe au tube du magasin.

P1110538

Puis j’ai dévissé le tube.

P1110539

On peut alors démonter la pompe. Il faut déjà enlever les deux vis de maintien, puis dé-clipser la partie droite (lorsque vous regardez la réplique canon vers l’avant).

P1110537

P1110540

pour ôter la partie gauche il faut enlever cette vis.

P1110541

Enlevez les vis des tiges de la pompe et du carter. Les pièces visibles sur la photo suivante sont en métal sur les versions métal et en plastique sur les versions “plastique” (vous suivez ?).

P1110542

Notez que sur l’un des modèles reçus, les vis n’étaient pas serrées.

P1110584

N’oubliez pas d’enlever la petite vis 6 pans sans tête qui retient les canons internes.

P1110545

Faites coulisser le carter vers l’avant pour faire apparaître les vis qui vous permettrons enfin de retirer le canon externe.

P1110543

P1110544

On fait tout coulisser doucement vers l’avant… Le tour est joué. On peut remarquer que les canons internes des versions “plastique” sont en alliage léger (allu ?) alors que ceux des versions métal sont en laiton.

P1110546P1110585

Pour atteindre les entrailles de la bête il faudra retirer le corps. On commence par enlever les 4 vis et la goupille.

P1110547

On dépose ensuite la crosse en ôtant la plaque de couche et en dévissant la loooonnnngguuue vis de maintien.

P1110548P1110549

Ou non… Ici pas de plaque de couche et la vis est plus petite.

P1110533

On peut accéder à la dernière goupille qui permet de retirer le pontet.

P1110550

P1110551

Dévissez ensuite la queue de détente.

P1110552

On peut alors tirer le corps vers l’arrière pour découvrir l’interne.

P1110553

Il se peut que la fausse culasse se détache, lors du remontage il faut faire correspondre le bord avec le petit cran entouré sur la photo.

P1110554

Les tiges de pompe sortent facilement de leur logement.

P1110555

Ici il faudra retirer le petit loquet monté sur ressort. Il permet d’éviter d’armer deux fois la réplique.

P1110556

Dernière grosse étape, enlever toutes les vis qui maintiennent les deux demi-coques.

P1110558Et il y en a un paquet !

P1110559La preuve ! Soyez méthodique lors du démontage et évitez les enfants , les copines nerveuses ou les animaux dans les parages !

P1110562

On peut alors séparer les demi-coques.

P1110563

La puissance de la réplique dépend de ce système de double ressort, monté sur un guide en plastique.

P1110564P1110565

Au passage j’ai trouvé une vis dans la réplique, elle ne semble aller nulle part…

P1110566

Trois cylindres, trois pistons, c’est sympa car cela veut dire que le fait de tirer une, deux ou trois billes n’influe normalement pas sur la puissance de la réplique, chaque canon ayant son propre ensemble cylindre/piston. Sur les deux modèles testés, l’étanchéité était excellente.

P1110567P1110568

Démontons le bloc hop-up. Deux vis et c’est fait !

P1110570

P1110571On tire les canons vers l’avant pour les sortir du bloc. Il se peut que les joints restent coincés.

Les canons mesurent 295mm. Je pense que les canons longs Wii Tech pour Marui M870 tactical sont compatibles avec les fusils Cyma. En tout cas le profil des joints est identique mais celà reste à vérifier, malheureusement je n’ai plus les miens…

P1110572

En parlant des joints, ils sont bien gras, pas étonnant que les performances en sortie de boite soient aléatoires…

P1110573C’est pareil pour les canons, un bon nettoyage s’impose !

P1110575

P1110577

P1110587

Les joints ont droit à un petit bain à l’essence F.

P1110578

Il est temps de suivre les étapes inverse pour el remontage; Attention à bien remettre la pièce noire.

P1110579

Le ressort de la trappe a un logement, ne le loupez pas !

P1110580

Aller, ne vous inquiétez pas, en prenant son temps et en étant méthodique, ça se fait bien !

P1110581

 

07 dingo rubrique éclaté petit

Je viens de vous le faire l’éclaté :-). Plus sérieusement, comme il n’y a pas de manuel, il n’y a pas d’éclaté.

 

08 dingo rubrique tests tir petit

 

-Chrony Xcortech X3500

-Billes 0.20g et 0.23g Bio Revolt Army

 

 

Bonne surprise, les deux modèles ont une puissance raisonnable de 0.65 joules, parfait pour exploiter ces répliques en CQB !

En mode trois coups, le modèle plastique propulse les billes à 262.6FPS de moyenne et le modèle métal à 268.4 FPS. On peut en conclure que le tarage des ressorts est proche.

Lors des tests avec une seule bille, la vélocité variait légèrement (de 262 à 275 FPS), c’est assez compréhensible étant donné qu’il peut y avoir des différences infimes au niveau des cylindres.

En sortie de boite, les deux modèles s’avèrent décevants : peu de portée, dispersion aléatoire, billes qui tombent ou qui volent etc.

Une fois la graisse enlevée, c’est mieux au niveau de la portée mais il y a encore de la dispersion, surtout sur le modèle plastique dans mon cas. Est-ce dû à la différence de matière des canons internes ? En tout cas ces répliques sont fun à jouer, surtout en CQB pour nettoyer des pièces.

 

Je vous laisse voir ce que ça donne en vidéo :

 

 

09 dingo rubriqueconclusion petit

Pour le prix des modèles plastique, ce serait dommage de vous priver si vous cherchez une réplique légère, fun à jouer, qui tire 3 billes à la fois et qui est exploitable en bâtiment sans rien changer. Prévoyez des cartouches de rechange, 30 billes ça part vite ! bonne nouvelle, la plupart des cartouches d’autres marques fonctionnent bien (à part les ASG semble-t-il).

Les joueurs préférant le métal seront également servis et disposeront de toute la gamme pour un prix supérieur, mais ce sont 3 cartouches qui sont fournies.

Les modèles à crosse rabattable demanderont un petit temps d’adaptation tant la crosse est longue mais leur look est vraiment sympa.

Attention à bien nettoyer vos canons, et si possible les joints de hop-up en sortie de boite, une autre solution consistant à tirer sur cible jusqu’à ce que la graisse se soit évacuée et les joints soient rodés.

N’hésitez pas à suivre les sujets traitant de ces répliques sur le forum France Airsoft, cela permet d’avoir les retours des joueurs au fil du temps.

 

10 dingo rubrique les plus

 

-Prix.

-Efficace une fois nettoyé.

-Bonne dispersion (un plus pour un pompe selon moi).

-Un cylindre par canon.

-Le choix varié des modèles.

 

 

 

 

11 dingo rubrique les moins

 

-C’est graaaas en sortie de boite.

-Robustesse à voir dans la durée.

-Une seule cartouche avec les modèles plastique.

-Dispersion des billes lors du tir (certains n’aimeront pas).