Review WE SCAR-H GBBr

WE-Logo

Tiger111hk_Logos

 

07 août 2015

 

C’est moche un SCAR, non ?

Surtout en beige, enfin, terre foncée, enfin, marron clair quoi…

Et ce receveur supérieur doré, non mais à quoi pensaient-ils ?

Mais voilà, plein de joueurs aiment ce look futuriste, sans parler du fait que le vrai SCAR a été testé et adopté par bon nombre d’unités spéciales dans le monde.

Le modèle L, ou Mk16, est disponible depuis des années déjà en version GBBr chez le fabricant taiwanais WE.

Le Mk17, ou SCAR-H (heaaavvyyy !) est désormais disponible. J’ai acheté mon exemplaire sur le site Airsoft Tiger111hk.

Quel est l’intérêt de sortir cette réplique ? Ont-ils modifié des choses depuis le Mk16 ? Voyons tout cela ensemble les amis !

Et j’en profite pour remercier Billou qui m’a gentiment prêté son Mk16 pour que je puisse comparer les deux répliques.

Vous pouvez visionner ses vidéos ICI.

En attendant, voici la présentation rapide en vidéo, paf !

 

 

01 dingo rubrique RS petit

D’autres font ça mieux que moi, surtout le wiki anglais que vous pourrez consulter ICI !

 

02 dingo rubrique boite petit

Le strict minimum chez WE, une boite en carton, un autocollant avec le visuel de la réplique et une case cochée. Le SCAR-H existe également en noir.

P1110978

A l’intérieur la réplique est enveloppée dans un sachet plastique et attachée avec des colliers à un carton. Rien n’a bougé pendant le transport.

P1110979

Le contenu est simpliste :

-La réplique, en alliage et ABS, elle pèse 3400 grammes chargeur engagé. (contre environs 3100 grammes pour le Mk16)

-Un chargeur 30-32 billes en alliage et acier. Il pèse 380 grammes à lui seul.

-Un BB-loader.

-Une ralonge de canon.

-Un manuel, celui du SCAR-L

-Une fiche d’éclaté pour le SCAR-H

 

P1110980

 

03 dingo rubrique réplique petit

 

Un Receveur supérieur en alliage anodisé (merci pour l’info les gars, j’étais parti sur je-ne-sais quel délire à base de teinte dans la masse !!)n une crosse et un receveur inférieur en polymère, un canon externe en alliage, et la tête alloouuueeete (prends ça google trad. ) !

Pardon.

Ca ressemble à un SCAR, ça tombien bien. En général on aime ou on déteste mais il faut avouer que l’ergonomie n’est pas mal du tout. elle permet une bonne prise en main quelle que soit votre morphologie. Vous pouvez laisser la ralonge courte…

P1110981

…ou utiliser la longue si comme moi vous avez quelque chose à compenser.

P1110982

WE ne possédant pas la licence du belge FN Herstal (pas comme les knackis bande de moules !), vous n’aurez que le nom de la réplique et son calibre ainsi qu’un numéro de série propre à chaque réplique.

Le sélecteur de tir à 3 positions est ambidextre et ses crans sont bien marqués.

P1110984

L’imposant arrêtoir de culasse, en acier; Il est situé au dessus de l’arêtoir de chargeur ambidextre.

P1110985

P1110986

La trace de moulage du receveur inférieur est assez prononcée. Un coup de scalpel à la manière des modélistes et il n’y paraîtra (presque) plus !

P1110987

La poignée pistolet de type “M4” pourra être remplacée par des modèles RS.

P1110988

La crosse du SCAR est un modèle d’ergonomie (malgré son look assez louche…). elle dispose de 6 réglages en longueur, ainsi que d’un réglage pour l’appui-joue.

P1110989

P1110990

Elle peut également être répliée contre le corps pour les parachutages (rares en airsoft vous conviendrez !) ou pour utilisez une housse plus petite ! Sur mon exemplaire la crosse n’avait pas le moindre jeu.

P1110991

P1110992

P1110993

Remarquez la différence entre les deux pièces. Curieusement, celle du Mk16 parait plus fiable…

P1120014

 

P1110994

P1110995

P1110996

 

P1110997

L’énorme cache-flamme en acier. Il en jette et donne un look encore plus agressif au Mk17 ! Il pourra être remplacé par n’importe quel modèle en pas 14mm anti horaire.

P1120011

L’énorme puits de chargeur nous permet de voir l’ensemble mobile et le nozzle.

P1120012

La goupille d’arrêt qui empêche l’axe de la plaque de couche de partie n’était pas présent sur mon exemplaire. A droite, le Mk16 de Billou.

P1120013

 

Le SCAR possède de multiples emplacements pour que vous puissiez y attacher une sangle. a vous de trouver ceux qui vous conviennent !

 

P1120018

P1120019

P1120020

P1120021

P1120022

 

 

04 dingo rubrique visée petit

Comme je suis là AUSSI pour vous donner mon avis, je dois dire que les organes de visée du SCAR WE sont nuls. Hop, c’est fait !

A l’arrière, un oeilleton rabattable. Des tambours permettent de le régler en hauteur et en dérive.

P1110998

P1110999

A l’avant, un gros guidon, lui aussi escamotable. Il pourra être réglé en hauteur. C’est le genre de pièce qui dégage rapidement lorsqu’on s’empêtre dans les broussailles ! En sortie de boite il était tout branlant.

P1120001

P1120002

Dans la réalité on n’en voit pas beaucoup plus ! A remplacer rapidement par quelque chose de plus efficace !

P1120003

Pour éliminer le jeu ou simplement pour démonter le guidon, enlevez cette vis.

P1120009

P1120010

 

05 dingo rubrique chargeur petit

 

L’imposant chargeur du SCAR-H peut contenir jusqu’à 32 billes. Je vous conseille de n’en mettre que 30 pour éviter les contraintes au niveau du nozzle lors du rechargement.

P1120023

Le talon étant pris par une sorte de fastmag en caoutchouc, WE a placé la valve de chargement juste sous la valve de percussion.

P1120024

Une languette permet d’activer ou de désactiver l’arrêtoir de culasse en fin de chargeur.

P1120025

Pour démonter l’interne, faites coulisser le talon puis ôtez la petite vis, l’interne sortira par le haut de la coque.

P1120029

Il s’agit de chargeurs reprenant la technologie V2 utilisée sur les chargeurs WE de type STANAG. Les fuites y sont rares.

P1120027

Notez une modification très sympa. WE a ajouté une vis sur les lèvres, ce qui empêche le nozzle de venir frapper l’arrière de la pièce et de la déformer.

P1120028

P1120026

 

06 dingo rubrique démontage petit

 

Comme on dit toujours “Ding, il démonte”, je suis d’acord ! on commence par enlever la goupille du receveur inférieur pour pouvoir le retirer en le faisant pivoter vers le bas.

P1120031

P1120032

Une vue de la mécanique, en haut le Mk17, en bas le Mk16. Toujours pas d’acier dans les trigger group WE… Ca tient depuis 4 ans dans mon 416, espérons que ce soit pareil ici !

P1120033

A gauche le Mk17, à droite le Mk16, on remarque une différence au niveau du percuteur.

P1120035

 

La crosse peut être séparée du corps. Au début il faudra un peu forcer.

P1120036

La tige-guide et le ressort récupérateur peuvent être sortis.

 

P1120037

P1120038

Tirez ensuite le levier d’armement jusqu’à pouvoir le retirer. Sortez l’ensemble mobile.

Le levier d’armement peut être monté côté droit ou côté gauche, à votre convenance.

P1120039

P1120040

P1120041

La tige du Mk17 mesure 185 mm, contre 170mm sur le Mk16. le ressort un peu plus long assure un retour de l’ensemble mobile plus rapide, donnant un poil plus de kick.

P1120042

La masse des ensemble mobiles est quasi identique, avoisinant les 225 grammes.

Vous pouvez voir quelques différences d’usinage sur les photos suivantes.

P1120043

P1120044

P1120045

Sur cette photo on peut voir pourquoi l’arrêtoir de culasse ne fonctionne plus très bien au fil du temps. L’alliage utilisé est trop tendre et il n’y a pas de renfort en acier comme sur les modèles VFC.

P1120046

On peut voir un NPAS installé, en bas.

P1120047

S’il vous prend l’envie d’en poser un, cela demande environs 5 à 10 minutes de votre temps.

Démontez le guide de nozzle latéral.

P1120048

Puis désolidarisez la pièce supérieure pour accéder au guide de nozzle supérieur.

P1120049

P1120050

Chassez la goupille présente à l’arrière de l’ensemble mobile pour pouvoir sortir le nozzle.

P1120051

Puis la goupille qui se trouve au niveau du millieu du nozzle. Remplacez la valve fixe par un NPAS, le tour est joué !

P1120052

Pour la suite, j’ai utilisé l’outil présent dans le bloc d’emprunt des gaz.

P1120053

Ces vis Torx sont retenues par des ressorts, ne forcez pas, elles ne sortent pas des rails.

P1120055

Puis démontez le rail inférieur.

P1120056

P1120057

Le canon externe peut sortir sans peiner.

P1120058

Inutile de les enlever mais sachez qu’elles se démontent si besoin est…

P1120059

Parfois ça passe dans l’espace prévu, sur mon modèle j’ai dû démonter le reste pour faire coulisser l’ensemble par l’avant…

P1120060

P1120061

Dévissez la petite vis 6 pans sur le dessus de la pièce pour pouvoir enfin sortir le bloc hop up;

P1120063

P1120064

Les deux parties sont retenues par une petite vis.

P1120065

N’oubliez pas de retirer la molette de réglage avant de séparer les deux parties !

P1120066

Et voilà ! On peut changer le canon, le joint, le spacer ou les trois…

P1120067

Le joint WE. Depuis environ un an ils utilisent ce nouveau profil à bourrelet épais rappelant les productions A+ Studio. VFC s’y est mis également sur ses GBBr…

P1120068

Le canon interne en laiton mesure 334 mm. Attention si vous souhaitez changer le joint, il faudra legèrement limer les bords pour laisser passer le bourrelet. J’ai changé le joint d’origine pour mettre un Falcon vert.

P1120070

Le traditionnel téflon au remontage permet d’assurer un peu plus d’étanchéité et de limiter le jeu du canon dans le bloc.

P1120071

Il ne reste qu’à tout remonter ! “Bon chance” 😉

P1120072

07 dingo rubrique éclaté petit

 

P1120008

 

 

08 dingo rubrique tests tir petit

-Chrony Xcortech 3500

-Billes bio 0.20 grammes Xtreme précision

-Propane & HFC144a

-28°C

 

Version asiatique oblige, la valve d’origine assure une vélocité supérieure à ce qui est admis en rafale dans la plupart des associations en France. Avec une moyenne de 421 FPS au propane ( variant de 370 à 452 FPS) et 391 FPS au HFC144a (variant de 360 à 429), même si la température était élevée, ça fait beaucoup si vous voulez utiliser le SCAR à courte portée.

Le full assure une cadence de tir de 11 billes/seconde. Ce qui permet de tirer le chargeur en moins de 3 secondes.

Le kick est sympathique et procure de bonnes sensations, sans être énooorme  ni hyper sec, il se situe néanmoins un peu au dessus des M4/HK416 de la marque taiwanaise.

Comme souvent en sortie de boite, les performances de tir sont moyennes, voir décevantes dès que l’on dépasse 20 mètres. Hop-up réglé au maximum je peinais à lever de la 0.20 ! Pourtant les nouveaux joints WE ont un bourrelet prononcé qui devrait satelliser les grammages faibles…

Une fois le joint changé par un Falcon vert, c’est plus acceptable et à 35 mètres on peut toucher l’adversaire plus souvent, avec une bille qui ne demande qu’à poursuivre sa course une bonne dizaine de mètres plus loin. ne comptez pas obtenir des groupements aussi bons qu’avec un AEG, ça bouge, ça bouge pas mal même. du coup avoir toujours la même trajectoire est difficile. Si votre truc c’est le tir de précision, oubliez !

 

Testé en partie, j’ai été agréablement surpris. J’ai échangé les billes 0.20 que j’utilise pour les tests pour des 0.25. Le joint Falcon permet d’avoir une bonne trajectoire, largement adéquate pour sortir les gens d’en face ! Je n’ai pas eu de souci de tir et ai même pu faire quelques beaux tirs. L’utilisation de bille plus lourde (0.28-0.30 minimum) permet encore plus de stabilité, comme sur la plupart des GBBr. Bien entendu c’est à vous de trouver quel grammage vous convient.

Voici quelques tests en vidéo, toujours sans appui et en tir plutôt rapide pour se mettre en condition de jeu :

 

 

09 dingo rubriqueconclusion petit

Le SCAR-L est un succès et de nombreux joueurs en sont contents.

Et bien le SCAR-H devrait emprunter le même chemin. Les quelques améliorations apportées à la réplique et aux chargeurs sont les bienvenues et apportent la preuve que WE cherche à améliorer ses produits au fil du temps.

Avec sa mécanique open bolt désormais éprouvée, inutile de dépenser des dizaines d’Euros en pièces renforcées : ne changez rien à part le joint et éventuellement le canon interne !

Un NPAS en plus, histoire de pouvoir régler sa puissance en fonction des conditions météo et des terrains et vous êtes parés pour affronter les hordes de joueurs qui voudront vous prendre votre SCAR-H des mains pour l’essayer ! Notez qu’il existe une version import Japon équipée d’un nozzle 0.98 joules disponible sur le site impulse101.jp .

Dommage que les chargeurs supplémentaires soient à 50$, cela revient une fois encore plus cher d’acheter un nombre suffisant de chargeurs que de se faire plaisir avec le SCAR, disponible entre 250 et 290$

A vous de décider si cette réplique est faite pour vous !

 

Et si vous voulez un avis de plus allié à un sujet de discussion sur le SCAR-H (plus de l’enculage de mouche sur le die-cast), tibo24 a également fait un article sur France Airsoft.

 

P1120073

 Ici équipé d’un Eotech 552 RD, d’une sangle DOLG3 et d’une mini poignée Knights armaments.

10 dingo rubrique les plus

 

-Le SCAR reste une valeur sûre chez WE.

-Et le SCAR-H est un modèle plébiscité !

-Kick très sympa.

-Quelques modifications de la part de WE.

 

 

 

 

P1120017

 Mk16 ou Mk17 ? Le choix est votre !

 

-Pas vraiment convaincu par les nouveaux joints de hop up.11 dingo rubrique les moins

-Prix des chargeurs supplémentaires.

-Organes de visée peu pratiques.

-Puissance en sortie de boite.