Review BO Manufacture PJ.15 – That others may live…

BOmanufacture

 

18 novembre 2015

Des fois j’ai du bol. C’est rare mais j’apprécie 🙂

Et là, j’ai la chance d’avoir pu recevoir une commande d’Alexandre, gérant de la boutique en ligne Troc Rsoft.

Et pas n’importe quelle commande, un exemplaire du PJ.15 de chez BO Manufacture. Une réplique “home made” limitée à 50 exemplaires dans le monde.

Reprenant une base de M9 WE nouvelle génération, le PJ.15 a été modifié en France par les petites mains du BO Workshop à Bordeaux (ou plutôt les grosses paluches crossfitées !).

Faisons le tour de cette chouette réplique, avec tout d’abord un rappel en vidéo :

 

01 dingo rubrique RS petit

La base du PJ.15 est un M9, la version américaine du Beretta 92F, fabriqué sous licence.

 

02 dingo rubrique boite petit

 

La réplique est livrée dans une pochette souple de la marque UTG (également distribuée par BO).

P1140211

A l’intérieur on y trouve :

-La réplique. C’est le modèle WE, renforcé pour pouvoir encaisser le CO². elle est en alliage et pèse seulement 860 grammes.

-Un chargeur de 25 coups.

-Une clé Allen.

-Trois autocollants plastifiés BO.

P1140212

Une étiquette récapitule les informations essentielles. “Opérateur” correspond à l’artisant français ayant modifié la réplique. Good job Guigui !

P1140214

 

03 dingo rubrique réplique petit

La base du PJ-15 est la seconde génération de M9 de chez WE. J’avais testé le M9A1 à sa sortie, et à part le hop-up un peu fragile, j’avais bien aimé.

Les répliques ont été patinées à la main dans le BO Workshop à Bordeaux pour un look “battle damaged”.

Le résultat, s’il est loin de ressembler à un M9 “réaliste” est superbe. On n’a plus envie de quitter la réplique !

P1140215

P1140216

Comparez avec un véritable M9 qui a subit “naturellement” un certain nombre d’outrages.

Source: Externe

Les dimensions de la réplique permettent d’utiliser les vrais holsters. Ici un modèle IMI Defense.

P1140252

Les marquages réalisés mécaniquement sont vraiment réussit. Certains leurs reprocheront le “manque de réalisme” mais c’est voulu pour cette série limitée.

P1140219

P1140220

Les plaquettes ont subit un stippling manuel, puis ont été peintes avec un voile de Krylon “sable” rayé de Krylon “marron” puis vieillies.

P1140221

L’extracteur est une pièce à part. Cela renforce le “réalisme” de la réplique. On peut admirer la magnifique patine du PJ.15.

P1140222

Le canon interne est fileté. Il est ainsi possible de visser le modérateur de son WE sur la réplique.

P1140223

La sûreté est ambidextre.

P1140226

Le levier fait également office de levier de désarmement. Il rabat le marteau vers l’avant.

P1140230

P1140231

 

04 dingo rubrique visée petit

Les organes de visée du PJ.15 sont assez basiques : le fameux “3 points” qu’on ne peut pas régler.

A l’avant le traitement à effacé le point, libre à vous d’y repasser un coup de peinture mais la visée n’est pas gênée.

P1140227

A l’arrière ils ont résisté au traitement.

P1140228

Intuitif et rapide.

P1140229

 

05 dingo rubrique chargeur petit

Le chargeur CO² WE peut contenir jusqu’à 25 billes.

P1140235

Le talon en métal a été vieilli et le logo BO y a été gravé.

P1140232

Il faut l’enlever pour pouvoir accéder au bouchon.

P1140233

P1140234

Le bouchon est en alliage. ATTENTION à ne pas endommager le filetage lorsque vous le remettez en place. Il est inutile de le serrer comme un fou.

 

P1140236

 

06 dingo rubrique démontage petit

Le démontage est un jeu d’enfant. Poussez le bouton côté droit de la carcasse, basculez le levier côté gauche et faites avancer la glissière.

P1140238

P1140241

On peut retirer la tige-guide et le ressort récupérateur. La tige a été polie et traitée comme le reste de la réplique.

P1140243

Tadaaam !

P1140244

L’ensemble hop-up et canon interne. Notez l’aspect du bloc. Il a été poli.

P1140245

Deux petites vis sont à déposer si d’aventure vous souhaitez changer le canon ou le joint…

P1140246

Le joint choisi est le très bon Falcon vert. Il est un poil ferme pour le modèle testé. Les tirs avec un joint Marui sont plus stables. Si vous avez un modèle qui sort dans les 310-320 FPS le Falcon redevient intéressant.

P1140247

Le canon interne choisi par BO est le modèle RAVEN de chez le fabricant japonais PDI.

P1140249

Il mesure 115mm.

P1140250

Contrairement à mes canons PDI 6.01 qui font 6.01 ou au max 6.015, ici le Raven est plus proche des 6.025.

P1140251

 

07 dingo rubrique éclaté petit

Il n’y a pas d’éclaté dans la pochette. Voici celui du M9A1

Source: Externe

 

08 dingo rubrique tests tir petit

 

-CO²

-Billes 0.20g Bio Revolt Army et 0.25 Bio G&G

-Chrony Xcortech X3500

 

Bonne nouvelle, la réplique ne fait pas trembler le chrony ! Avec 248 FPS de moyenne sur 10 tirs, on peut largement utiliser le PJ.15 en jeu sans risquer de (trop) faire mal à ses copains ! L’exemplaire testé se situe dans la limite basse, les PJ.15 étant annoncés entre 260 et 310 FPS.

 

IMG_14112015_154003

Rassurez-vous, cela n’influe pas des masses sur la portée ou la précision de la réplique. Toucher une cible est un jeu d’enfant, mais attention, le joint Falcon ne sera pas le plus efficace pour cette puissance, il est plus à l’aise aux alentours des 300 FPS. J’ai effectué quelques tests avec un joint Marui et le réglage du hop-up était plus facile.

Lors des tests, j’ai dû utiliser un grammage plus lourd à partir de 20 mètres pour éviter des mises en orbite de 0.20 !

Le kick est satisfaisant. Ce n’est pas un “truc de fou” comme sur la plupart des répliques fonctionnant au CO², mais les sensations sont bien là. La réactivité est bonne et on peut facilement tirer 3 chargeurs avec une seule sparclette.

Voici les résultats en vidéo. Pour les ronchons, je rappelle que les tirs sont effectués sans appui, plus ou moins en “conditions de jeu”. Il ne s’agit pas de faire du tir de précision mais de déterminer si il est possible de toucher un adversaire en partie. Je ne fais pas d’IPSC.

 

09 dingo rubriqueconclusion petit

Alors, trop cher pour un WE ?

Je dis oui… pour un flingue sorti de sa boite WE…

Mais là, il ne s’agit pas d’un GBB sorti d’usine et mis dans sa boite tel quel. Il s’agit d’une commande spécifique de 50 modèles renforcés, démontés et customisés à la main en France (et je tiens à vous rappeler qu’en France, on travaille pour un salaire minimum, que le patron des salariés paye le RSI et d’autres taxes…) livrés dans une house UTG.

C’est donc effectivement cher pour un PA qu’on souhaite emmener partout avec soit, sans y faire trop attention, mais pour un amoureux des belles choses, pour un collectionneur ou tout simplement pour quelqu’un qui souhaite se faire plaisir, il n’y a que 25 exemplaires en noir, 5 en OD et 20 en TAN.

Quoi qu’il en soit, je ne suis pas là pour vous convaincre que la réplique vaut son prix, vous avez pu la voir en vidéo, en photo, en découvrir l’interne ainsi que les modifications apportées. A vous désormais de trancher !

 

P1140218

 

10 dingo rubrique les plus

 

-Finition superbe.

-Bonne performances de tir.

-Puissance raisonnable.

-Modifié en France.

 

 

 

11 dingo rubrique les moins

 

-Cher.

-Trèèès cher…

-Un peu léger.

-Déjà tous distribués en shop.

-Full auto inutile.