Review Cybergun P90TR Cyma et King Arms, parce qu’il en faut pour toutes les bourses…

LOGO_CYBERGUN

Logo powergun

 

 

28 Décembre 2015

Le P90 est une réplique très prisée des joueurs. Aussi, lorsque Cybergun a sorti une nouvelle version début 2015, l’attente était bien là. Cybergun avait déjà distribué le modèle King Arms, plus cher, et s’attaquait désormais à l’entrée de gamme.

En effet, lors de sa sortie, le “Nouveau” P90 se situait aux alentours des 185-190€ alors que le King Arms (avec marquages) était entre 229 et 299€ selon les boutiques (prix constatés en France bien entendu…).

Je remercie Cybergun qui m’a fourni le modèle avec marquages blancs, vraisemblablement un Cyma (observations personnelles, Cybergun n’a jamais confirmé), et la boutique Powergun qui m’a prêté le King Arms.

C’est parti pour l’autopsie de ces deux modèles !

 

Un rappel concernant le “Cyma” :

 

01 dingo rubrique RS petit

Pour tout savoir sur le P90, c’est ICI.

 

02 dingo rubrique boite petit

 CYMA

La boite est ornée d’une photo de la répli… Ah, on me fait signe dans l’oreillette que la photo sur la boite ne correspond pas au modèle vendu. En effet, il s’agit en photo d’un modèle avec marquages moulés, pas comme la réplique présente dans la boite…

P1100905

A l’intérieur, les composants sont bien calés dans une coque en polystyrène. Attention à ne pas en mettre partout !

P1100906A part les billes, tout ce qu’il faut pour jouer :

-La réplique, en ABS, elle pèce 2 KG tout rond chargeur compris et mesure 50.5 CM.

-Un chargeur 68 billes.

-Une batterie NiMh 8.4V 1100mAh

-Un chargeur de batterie basique.

-Une tige de nettoyage.

-Une fiche Cybergun.

P1100907

Malheureusement, la batterie fournie dans ma boite n’a jamais fonctionné…

P1100908

KING ARMS

La boite KA est un peu plus petite et pour le coup, la photo correspond à la réplique vendue.

P1120914

Pas de polystyrène, une mousse dense et solide qui retient également les différents éléments présents.

P1120915

Un peu moins de choses dans la boite :

-La réplique,composée d’ABS elle pèse 1720 grammes chargeur inclus et mesure 50.5CM.

-Un chargeur Hi-cap 300 billes.

-Une clé pour régler le cran de mire.

-Un manuel d’utilisation.

-Une tige de nettoyage.

P1120916

03 dingo rubrique réplique petit

 CYMA

On retrouve bien le look du P90 “TR”, pour “tri-rail”. C’est compact, c’est futuriste, c’est beau, c’est bien, c’est belge !

P1100909

P1100910

Par contre, si on a droit à des marquages certifiés FNH, il semblerait que l’usine de production ait quelque peu oublié que les marquages devaient êtres moulés… Du coup, ils ont mis un rapide coup de peinture… C’est moche, sauf si vous compter faire un paintjob là dessus.

P1100911

P1100912

Le bloc avant avec ses trois rails permettant l’attache de vos accessoires favoris. L’ensemble est en alliage.

P1100914

Le cache-flamme est un modèle 14mm anti horaire (CCW) donc aucun souci pour en changer s’il ne vous plait pas.

P1100916

La trappe d’éjection des étuis. Inutile en airsoft…

P1100917

De chaque côté de la réplique, on trouve un levier d’armement. Il est monté sur ressort mais il est inutile de l’actionner (à part si vous aimez jouer à vous tirer sur la poignée :p ).

P1100918

P1100919

La partie avant basse de la réplique est vraiment spéciale. On y retrouve la queue de détente et le sélecteur de tir.

P1100920

Le sélecteur dispose de 3 positions; il est actionnable des deux côtés du “pontet”.

P1100921P1100922

Les crans sont fermes et bien marqués.

P1100923

Le chargeur vient s’enficher sur le dessus de la réplique.

P1100915

P1100924

Ici on peut voir l’arrêtoir de chargeur. Il faut l’actionner des deux côtés en même temps pour retier le chargeur.

P1100925

Le talon de crosse est amovible, et pour cause, la batterie prend place dans la crosse. On remarque également une fente permettant de glisser une sangle.

P1100930P1100931

On a droit à une connectique mini Tamiya.

P1100932

Bras du Roi

Le look du P90 King Arms est quasi identique. Seul le rail semble différent.

P1120919

P1120920

On a droit à de jolis marquages moulés. ATTENTION : il existe des modèles sans marquages qui ne sont pas distribués par Cybergun. Ne vous faites pas avoir.

P1120921P1120922P1120923

Il y a également un numéro de série au niveau du rail.

P1120925

Le sélecteur, là encore ambidextre, et là encore les crans sont bien marqués.

P1120926

Même poignée d’armement montée sur ressort.

P1120928P1120937

Par contre le rail est différent. Plus massif, plus haut, et les rails latéraux sont plus longs. L’ensemble est en alliage.

P1120929P1120930P1120931

Le cache-flamme est ici aussi un modèle 14mm anti horaire.

P1120934P1120935

L’addition d’un modérateur de son change vraiment le look de la réplique.

P1120936

P1120938

P1120939

J’ai oublié d’en parler pour le Cyma, mais le réglage du hop-up s’effectue en ouvrant une petite trappe située sous la réplique. On peut ensuite accéder à la molette de réglage.

P1120940P1120941

L’arrêtoir de chargeur. Bien entendu les chargeurs sont compatibles entre les marques, que vous ayez un KA, un Cyma ou un Marui, ça passe !

P1120943

Même principe que le Cyma, une fente sur la partie inférieure de la crosse et un talon amovible…

P1120942

N’oubliez pas d’appuyer sur le bouton de déverrouillage !

P1120944

Encore une prise mini Tamiya…

P1120946

Mais ici on peut voir que la gearbox dispose d’un système de changement de ressort rapide, spécifique aux dernières versions King Arms. En effet, les premiers P90 de la marque avaient une gearbox classique.

P1120947

On dévisse le bouchon pour accéder au guide de ressort. Un quart de tout plus tard, on change la puissance de la réplique pour adapter le P90 aux règles locales. Pratique et très rapide.

P1120948P1120949

Les goûts et les couleurs ! Personnellement j’aime le King arms, mais je préfère le chargeur du Cyma.

P1120981P1120982P1120983

04 dingo rubrique visée petit

 CYMA

Si jamais vos piles vous font défaut, le P90 dispose d’organes de secours. Un cran de mire à l’avant.

P1100926

Et une fente à l’arrière du rail. On alligne, on tire, et ça devrait toucher ! Par contre c’est peu pratique…

P1100927

KING ARMS

Le rail étant ici différent, le système l’est également.

Un cran de mire type “M4” prend place à l’avant. Il est réglable en hauteur.

P1120932

A l’arrière, un trou a été fait pour permettre de viser. Le système prend naturellement place face à l’oeil lorsqu’on épaule.

P1120933

05 dingo rubrique chargeur petit

 CYMA

Cybergun a choisi de fournir un mid-cap de 68 billes avec le modèle d’entrée de gamme. Malin lorsqu’on connait les soucis liés aux chargeurs Hi-cap sur P90 !

P1100928

Les cartouches apparentes sont bien représentées.

P1100929

 KING ARMS

Un Hi-cap de 300 billes. Pas le top selon les utilisateurs car il y a assez souvent des misfeed…

P1120950

La molette de tension du ressort.

P1120951

Et ici la trappe de remplissage. Notez qu’il existe des packs de chargeurs mid-cap chez King Arms, mais ils s’avèrent difficiles à trouver.

P1120952

06 dingo rubrique démontage petit

 CYMA

Pour le démontage sommaire, il suffit d’appuyer sur le bouton présent sur le dessus de la réplique et de séparer les deux éléments.

P1100934P1100935

Notez le système de tringle donnant au P90 son toucher de détente assez spécial.

P1100938

Ici on peut alors retirer l’ensemble hop-up/canon interne. Attention aux ressorts !

P1100936

Rotation de 90°, et on tire !

P1100937

L’ensemble fait vraiment basique. On sent que les composants ne sont pas choisis pour leur qualité, mais pour leur faible coût.

P1100445

Une sorte de vernis tient les éléments en place.

P1100446

Il va falloir nettoyer tout cela avant de remonter…

P1100447

On peut enfin accéder au canon, il mesure 262mm et son diamètre est de 6.085mm. C’est un tube de laiton, il fera le boulot tant que vous lui associez un joint de hop-up de bonne qualité.

P1100448

N’oubliez pas le nettoyage, indispensable en sortie de boite.

P1100449

Le bloc hop-up est assez grossier mais il fait son travail. Le joint est gras (nettoyez-le !) et assez dur. S’il est adapté pour la puissance en sortie de boite, il sera trop dur si vous baissez en vélocité. je l’ai changé pour un Marui.

P1100450

Afin de sortir la gearbox de la crosse du P90, il faut déposer une plaque en plastique tenue par deux vis.

P1100933P1100939

Attention à y aller doucement pour ne pas arracher le porte fusible.

P1100940

Il suffit ensuite de tirer doucement sur la gearbox, elle viendra toute seule ! Et hop !

P1100941

Pour accéder à l’interne de la gearbox V6, il faut avant tout enlever le switch. ATTENTION, cette pièce est difficile à trouver, souvent hors stock, faites bien attention à ne pas l’endommager.

Déposez les vis repérées par les flèches.

P1100428P1100430P1100429

 

P1100431

Cela semble en effet assez fragile, fabriqué dans un plastique “cassant”.

P1100432

Il reste deux vis à ôter pour pouvoir séparer le moteur du reste de la gearbox.

P1100434

Aucune indication sur le type de moteur.

P1100435

N’oubliez pas de retirer la plaque supérieure…

P1100436P1100437

Enfin, on peut accéder aux tripes de ce P90 ! Ca ressemble bien à du Cyma (avis personnel, bien entendu !). Le callage était également conforme aux répliques de l’usine chinoise : à refaire !

On notera néanmoins la présence d’un guide de ressort sur roulement.

P1100438

On remarque la graisse verte typique, appliquée à la truelle.

P1100439

Les engrenages sont en acier. Ils prennent place dans des bushings également en acier.

P1100440

La dernière dent du piston est également en acier. La tête de piston est basique. L’étanchéité était bonne d’origine donc ne nous plaignons pas !

P1100441

Le cylindre est percé pour adapter le flux d’air à la taille du canon.

P1100442

Un petit coup de chiffon ne sera pas de trop pour enlever le surplus de graisse…

P1100443

Le nozzle est également en plastique transparent assez fragile, au cas où vous vouliez le changer, il mesure 20mm.

P1100444

KING ARMS

Le démontage est identique au modèle d’entrée de gamme…

P1120953P1120954P1120955

Le bloc hop-up inspire un peu plus confiance.

P1120956

P1120957

Le canon mesure 255mm.

P1120958

Et son diamètre est de 6.08mm

P1120959

 

Si jamais les ressorts venaient à sauter, voici l’ordre des pièces.

P1120960

P1120961

La dépose de la gearbox est identique.

P1120962

P1120963

P1120965

P1120966

Le switch semble plus solide, plus fiable sur le long terme.

P1120967P1120980

Et bien entendu, quel bonheur d’avoir ce système de changement de ressort rapide.

P1120968

P1120969

Là encore, aucun indice sur le type de moteur utilisé par King Arms…

P1120970

P1120972

P1120973

Les engrenages en acier étaient bien calés.

P1120975

Là encore, seule la dernière dent du piston est en acier. L’étanchéité était bonne.

P1120976

P1120977

On voit pourquoi le prix est plus élevé, la qualité générale est bien meilleure.

P1120978

Bouh ! Les bushings sont en espèce de cuivre fritté. A changer si vous voulez vous monter une réplique hi-speed !

P1120979

 

07 dingo rubrique éclaté petit

 

Seul le P90 King Arms avait un éclaté dans sa boite.

P1120917

P1120918

 

08 dingo rubrique tests tir petit

 

-Chrony Xcortech X3500

-Billes 0.20 bio Revolt Army

-LiPo 7.4V 1800 mAh

 

CYMA

Ca tape fort en sortie de boite ! 406 FPS de moyenne sur 10 billes, pour une réplique courte dont les joueurs sont friands pour du CQB, ça pique ! La cadence de tir est en adéquation avec 10.5 billes/seconde. Pas de quoi faire le malin auprès des copains…

Avec un resort M100 ATM la vélocité baisse à 357 FPS et au final j’ai mis un M90ATM qui pour le coup sortait un petit 280 FPS, idéal pour le CQB.

Le joint d’origine n’est pas top, ça disperse un peu, ça monte, ça descend, mais je chipote, on touche facilement une cible jusqu’à 35 mètres.

 

Voici ce que ça donne en vidéo, j’ai refait les tests à 35m car le vent latéral avait tout faussé…

 

 KING ARMS

Un peu moins puissant en sortie de boite avec ses 345 FPS, il permet de fouler la plupart des terrains français sans avoir à changer le ressort (et puis, c’est tellement simple à faire au cas où…).

11.8 coups par seconde avec la même batterie 7.4V 1800mAh, le moteur n’est certainement pas un hi-speed…

Le tir est un peu plus régulier qu’avec l’entrée de gamme, le cycle est plus “doux”, moins bruyant. Toucher une cible à 35m est une formalité.

 

 

09 dingo rubriqueconclusion petit

Cybergun offre une entrée de gamme sympathique avec son P90 provenant vraisemblablement des usines Cyma. Malgré quelques défauts dont des marquages fantaisistes, c’est une base solide pour se monter un custom mais attention à sa puissance en sortie de boite, peu adaptée à une réplique courte… Les Gearbox Cyma étant reconnues pour leur solidité, c’est une base intéressante mais attention au calage des gears. Changez également le joint de hop up d’urgence !

Le King Arms est un cran au dessus à tous les niveaux si ce n’est la présence de bushings un peu douteux en métal fritté.

Maintenant que vous avez les informations adéquates, à vous de voir quel modèle vous plaît le plus.

Personnellement, je choisirais l’entrée de gamme si je voulais faire une peinture originale, et le King Arms pour le laisser tel quel avec ses jolis moulages…

 

P1100942

P1110165

 

 

10 dingo rubrique les plus

-Les marquages de la King Arms

-Le Prix de la Cyma

-Le changement de ressort rapide du King Arms

-Les bushings acier de la Cyma.

 

11 dingo rubrique les moins-Les bushings en métal fritté de la King Arms.

-L’interne à revoir de la Cyma (calage, graissage).

-Cyma trop puissante en sortie de boite.

-Marquages peints de la Cyma.

 

 

N’hésitez pas à aller lire la review de Mjr Skratt sur France Airsoft !