Review WE Q99 “Lord of War”

 

 

19 juin 2017

 

Ca y est, l’amour est dans le pré recommence, ça me fait des “lundi review” pour un moment les gars !

Lorsque WE a annoncé la sortie du “Q99” (licence tout çaaaaa, pas possible de dire Walther ni P99…) j’ai été assez enthousiaste et j’attendais impatiemment qu’il soit disponible. Une fois en stock chez Airsoft Entrepôt, j’ai contacté le staff pour savoir s’ils pouvaient me faire parvenir un exemplaire de test pour pouvoir vous montrer ça et tripoter du Q !

Réplique réceptionnée, démontée, léch… euh, non… Remontée et nettoyée, nous voici prêts pour la review !

 

Un rappel en vidéo :

 

 

 

Il s’agit d’une réplique du Walther P99 AS. Plus d’informations sur le modèle réel ICI.

 

 

 

Dans l’excitation du moment, j’ai oublié de faire une photo de l’extérieur de la boite. Bon, rien de transcendant vous avez pu la voir sur la vidéo, un gros autocollant cache les inscriptions chinoises.

A l’intérieur on retrouve la coque en carton mâché chère à WE mais qui a le mérite d’avoir tenu le coup !

La boite contient :

-La réplique, en polymère et alliage. Elle pèse 680 grammes pour une longueur de 18 cm.

-Un chargeur à gaz pouvant contenir 21 billes.

-Deux dosserets additionnels.

-Deux clés Allen.

-Un éclaté.

 

 

 

 

L’ergonomie est bonne sur cette réplique de P99. Les contrôles sont accessibles et l’équilibre est bon.

 

Désolé pour les puristes, pas de marquages correspondant à l’arme dont s’inspire ce “lord of war”. Sur la carcasse, on retrouve la marque taïwanaise.

 

Idem sur la crosse. Remarquez la texture agréable au toucher façon “boule de massage” 🙂 .

 

La goupille qui maintient le dosseret (ou back strap) sert également à attacher une dragonne.

 

Il suffit de la chasser pour pouvoir choisir la taille de votre dosseret en fonction de la taille de votre main.

 

Petit…

…moyen…

… ou grand !

 

Ici on ne peut pas nier l’origine de la réplique.

 

Par contre ici WE a craqué et propose l’avertissement en Anglais et Allemand. Verrons-nous un jour une version avec marquages réalistes ?

 

Le numéro de série de la glissière ne correspond pas à celui du canon externe. Remarquez au passage les marquages de calibre réel et le poinçon “German proof mark”.

 

Le large pontet permet de tirer avec de gros gants sans coincer la queue de détente. La réplique fonctionne en simple action et en double action.

 

Dommage, WE a choisi de répliquer le modèle “AS” (anti stress) et son rail propriétaire. Il aurait été assez chouette que la firme taïwanaise propose une version plus moderne du P99.

 

Comme sur la plupart des répliques de poing proposées par WE, le canon externe est fileté pour pouvoir monter le modérateur de son de la marque.

 

Bonne nouvelle pour nos amis gauchers, l’arrêtoir de chargeur est ambidextre.

 

L’énorme extracteur est une pièce séparée. Le rendu en est de ce fait fortement amélioré.

 

Tout est grand sur ce petit flingue ! L’arrêtoir de glissière ne déroge pas à la règle. Il est bien entendu fonctionnel et s’enclenchera une fois votre chargeur vide de billes.

 

Bonne nouvelle, le bouton de désarmement (de-cocking) est également fonctionnel. Il est assez difficile à manipuler au départ.

 

Un témoin de chargement est présent à l’arrière de la glissière. Il est proéminent lorsque la réplique est armée…

 

… et il s’efface lorsque la réplique est désarmée.

 

WE aime bien ajouter des sûretés sur ses répliques. Ce Q99 ne fait pas exception et le pièce de maintien de la glissière peut être poussée vers la gauche pour empêcher la réplique de tirer.

 

Dans cette position, impossible de tirer.

 

L’une des clés fournies permet de démonter la pièce au cas où.

 

 

 

 

Les organes de visée du Q99 sont marqué de points blancs qui facilitent l’acquisition de la cible.

 

 

A l’arrière vous pouvez ajuster le guidon en dérive à l’aide d’un tournevis.

 

 

 

 

Le chargeur à gaz peut contenir 23 billes. Notez que la fiche technique mentionne une capacité de 21.

 

Ici on peut voir les marquages correspondant au vrai Walther P99.

 

Le plein en gaz s’effectue via une valve située au niveau de la plaque inférieure du chargeur.

 

La valve de percussion semble identique aux autres PA WE.

 

 

 

 

Aller, il est temps de voir ce que ce “seigneur de guerre” a dans le bide !

Pour démonter la glissière, actionnez le tenon de verrouillage vers le bas et poussez la glissière vers l’avant.

 

L’interne ressemble vaguement à une mécanique de G17.

 

Retirons la tige-guide et le ressort récupérateur. Allez-y sans crainte, le ressort est solidaire de la tige !

 

Retirez ensuite le canon externe.

 

Une vue du nozzle, on peut également voir que la réplique a été lubrifiée en usine. Pour ma part, je préfère nettoyer et lubrifier dès la sortie de boite.

 

Cette pièce actionne le témoin de chargement.

 

Encore du gras ! A l’avant de la glissière on trouve un guide en plastique, attention à bien le remettre s’il s’en va lors du démontage.

 

 

On peut maintenant retirer l’ensemble canon interne/bloc hop-up.

 

La molette de réglage est située du côté droit du bloc. Elle est relativement dure.

 

Pour changer le canon et/ou le joint, il faut retirer deux petites vis et séparer le bloc en deux.

 

 

Le joint dispose d’un gros bourrelet carré. Il est possible de le remplacer par un joint type VSR-10.

 

Le canon en laiton mesure 80mm pour un diamètre de 6.04mm

 

 

Et voilà, il n’y a plus qu’à remonter !

 

 

 

 

 

 

 

-Chronographe Xcortech X3500.

-Green gas.

-Billes 0.20 bio G&G et 0.25g bio TK.

 

Avec 297 FPS de moyenne, le Q99 est parfait pour tous les terrains. Si seulement le hop-up se montrait efficace ! Si à 5m le groupement est relativement bon, tout par en quenouille passé 15 mètres et les billes tombaient invariablement sur la partie inférieure de ma cible à 25m que ce soit en 0.20 ou 0.25 grammes. Dommage, mais c’est malheureusement souvent le cas sur les répliques de poing WE, la faute bien souvent à une patte d’appui un peu trop souple… Rassurez-vous (ou non…), la plupart des utilisateurs rapportent des performances honorables mais ce ne fut pas mon cas… Bien sûr j’aurais pu “truquer” les tests en visant plus haut mais c’est pas le genre de la maison.

Le kick est présent sans être exceptionnel et une charge de gaz permet de tirer deux chargeurs lorsqu’il fait autour de 20 degrés.

Je vous laisse constater tout ça en vidéo.

 

Meh ! J’aime bien ce Q99.

Il est fonctionnel, bien réalisé, la peinture a l’air un peu plus résistante que d’habitude et au moins les dosserets sont fournis ! Ca change des modèles tout plastique et surtout des hop-up zarbi de la concurrence mais WE a selon moi fait plusieurs erreurs. Tout d’abord en jouant le classicisme et en proposant un modèle AS plutôt qu’un modèle 2004.

Comme je le disait dans la vidéo de présentation, tant qu’à faire une réplique “from scratch”, autant proposer la version la plus récente… Mais qu’aurait valu une version “moderne” sans les marquages Walther ? Et puis il y a ce hop-up… Invariablement je serre les fesses à chaque fois que je reçois une réplique de poing WE tant j’ai eu de hop-ups inefficaces. Au bout d’un moment, c’est chiant et ça ne me donne pas envie d’acheter des répliques WE. C’est dommage car ils sont sans cesse en train de proposer de nouveaux modèles qui suscitent un réel intérêt.

S’il vous plait les gens de chez WE : sous-traitez vos pattes d’appui chez un fournisseur qui peut faire des pièces rigides de manière régulière et ça sera du tout bon ! Faites tourner la roue !

 

 

 

-Alternative aux productions japonaises.

-La peinture semble un peu moins fragile que d’habitude.

-Témoin d’armement fonctionnel.

-Bouton de désarmement fonctionnel.

-Backstraps fournis.

 

-Absence de marquages cohérents.

-Hop-up irrégulier et parfois peu efficace.

-Dommage de n’avoir pas répliqué la version avec rail Picatinny.