Review S&T M970 sawed-off

 

14 août 2017

 

Dans le cadre du partenariat initié par boutique airsoft guns, j’ai pu mettre la main sur un modèle de fusil à pompe au look “post-apo” de chez S&T Armament, le M870 sawed-off (canon scié en français).

J’étais curieux de voir quel intérêt pouvait avoir une réplique de brute qui n’envoyait pas une gerbe de billes sur l’adversaire, voyons ce qui se cache sous son capot !

 

Un rappel en vidéo avec Bébert du bouchonois :

 

Le Remington M870 dispose de tellement de variantes qu’il est difficile de parler de toutes. Vous en saurez plus ICI.

 

 

 

La boite en carton est marquée du logo S&T Armament. A l’intérieur, la réplique est bien calée dans un morceau de mousse compacte.

Le contenu est succinct :

-La réplique. Constituée de métal et de bois, elle pèse 1995 grammes pour une longueur de 56.5 cm.

-Un magasin de bille pouvant en contenir 22.

-Un manuel d’utilisation.

 

 

On peut remarquer que des tests de tir permettent de connaitre la puissance et la vélocité de base de la réplique.

 

 

 

Il s’agit ici du modèle “canon scié” (sawed-off), oubliez les crosses et les canons longs !

La réplique est relativement lourde pour sa taille et il n’y a aucun jeu dans la pompe ni dans la poignée pistolet. Les fournitures sont en vrai bois.

 

Quelques marquages gravés au laser agrémentent la réplique de manière plus ou moins réaliste. Ici le logo S&T.

 

L’origine de la réplique est claire.

 

Le côté droit du receveur nous informe sur le modèle de fusil.

 

Et le calibre de la vraie arme est gravé sur le canon externe.

 

La poignée pistolet comporte un anneau attache sangle à son extrémité. Elle n’est pas très confortable du fait de sa texture lisse et de son inclinaison.

 

Derrière le pontet, on peut voir le bouton de sûreté. Il bloque la queue de détente. Le loquet d’ouverture de la trappe de chargement est fixe.

 

La pompe en bois est jolie.

 

Le tube magasin ne permet pas de stocker de cartouches, la réplique fonctionnant avec un chargeur.

 

La force à appliquer pour armer la réplique dépend directement de la dureté du ressort interne.

 

La fausse culasse est fixe. On peut cependant voir que S&T a moulé le faux extracteur.

 

Le chargeur est situé devant le pontet. Pour l’extraire, il faut actionner un petit poussoir.

 

Il suffit ensuite de le tirer vers le bas.

 

On peut voir au fond l’ergot qui vient chambrer les billes (couleur crème).

 

Ce M870 dispose d’un hop-up réglable. Vous pourrez l’ajuster via cette vise hexagonale.

 

 

Aucun organe de visée n’est présent sur cette réplique courte prévue pour la courte distance.

 

 

 

Le chargeur peut contenir jusqu’à 22 billes. Il est largement constitué de plastique. On le charge avec un BB-loader, c’est très simple.

 

 

Pour ce démontage, j’ai commencé par la poignée pistolet. Elle est maintenue par une vis.

 

Puis j’ai ôté la grosse goupille et les deux vis reliant le receveur à l’interne.

 

On peut alors retirer le pontet.

 

Puis on retire le receveur en le faisant glisser vers l’arrière.

 

ATTENTION, la fausse culasse est simplement posée, elle est en fait en plastique !

 

Dévissez le bouchon situé à l’avant, la vis de réglage du hop-up puis deux petites vis latérales pour pouvoir retirer le canon externe.

 

Ici l’emplacement de la vis de hop-up.

 

Dévissez le tube inférieur.

 

La pompe peut désormais être enlevée, ainsi qu’une pièce qui solidarise les deux demi-coques qui hébergent l’interne.

 

Intéressons-nous à l’interne. La réplique dispose d’un changement de ressort “rapide”, enfin, il faut déposer le receveur sinon le guide n’est pas accessible.

 

 

Le guide pivote pour libérer le ressort.

 

Je vous donne les dimensions du guide de ressort et du ressort lui-même pour que vous puissiez déterminer quel ressort mettre si vous voulez changer la puissance du M870. Il s’agit vraisemblablement de ressorts type “VSR-10” mais je n’ai pas de VSR pour confirmer…

 

Maintenant qu’il n’y a plus de tension, pour ouvrir, il faut ôter 6 vis.

 

Et voilà le travail !

 

 

Attention à ne pas perdre de ressorts ni de petites pièces.

 

Voici l’ensemble pneumatique, constitué d’un cylindre et d’un piston, tous les deux en plastique.

 

L’étanchéité est plus que douteuse…

 

Passons au hop-up. Sur la demi coque à droite vous pouvez voir un tas de limaille.

 

La vis vient appuyer sur un petit spacer en caoutchouc, qui lui-même appuie sur le joint type VSR-10.

 

Miam, c’est bon la limaille, mais pas sur les joints !!!

 

Une vue sur le bourrelet du joint, le caoutchouc est assez souple.

 

Attention si vous voulez changer le joint, le canon a une fenêtre fermée.

 

Il est en laiton et mesure 245mm pour 6.06mm de diamètre.

 

Et voilà ! Un bon nettoyage, graissage et on remonte tout ça !

 

 

 

 

 

 

-Chronographe Xcortech X3500.

-Billes 0.20g bio G&G et 0.36g Bio Airsoft Entrepôt.

 

Ouille, ça pique ! Le chrony s’affole et la vélocité moyenne se situe autour de 409 FPS en sortie de boite ! L’écart de vélocité entre les tirs est de l’ordre de 5,7 FPS, c’est très bon !

Oubliez de suite le jeu avec des billes légères car le hop-up est très efficace. J’ai pour ma part opté pour des billes 0.32 qui me donnaient une très bonne portée (plus de 50 mètres et la bille filait encore), à vrai dire ce fusil à pompe peut se transformer en snipe si vous y posez une lunette 🙂

La dureté du ressort implique un armement de la pompe assez difficile et l’absence d’organes de visée ne permet pas de déterminer avec précision où nos billes vont aller taper.

C’est pour cela que vous ne verrez pas de vidéo de test de tir pour cette réplique. Il me semblait inutile de vous faire subir une vidéo dans laquelle j’allais toucher la cible de manière aléatoire, non pas parce que la réplique est mauvaise, mais parce qu’il n’y a aucun point de référence lors de la visée. Ce Sawed-off est une réplique d’arme censée être utilisée à très courte portée et arroser la cible, ici on ne peut tirer qu’une seule bille à la fois et atteindre de longues distances…

 

Je ne peux pas dire que ce S&T est une mauvaise réplique. Une fois nettoyé et le ressort changé, c’est un fusil à pompe efficace mais qui ne tire qu’une seule bille là où j’aurais aimé qu’une gerbe soit projetée sur mes adversaire à la manière du Breacher !

Les finitions sont bonnes sans être exceptionnelles mais au moins les fournitures sont en bois véritable. Pour le coup, le chargeur de 22 billes propose une autonomie inférieure aux cartouches 30 billes mais le fait de n’en tirer qu’une par coup de pompe permet de recharger moins souvent.

Bref, à vous de voir si le M870 Sawed-off shotgun de S&T peut vous combler en partie, ou tout simplement pour un cosplay post-apo ou Mad Max !

 

 

 

-Finition sympa.

-Bonne portée.

-Hop-up efficace.

-Changement de ressort rapide possible.

 

 

-Une seule bille par tir.

-Trop puissant en sortie de boite.

-Des doutes sur la solidité à moyen/long terme.

-Ergonomie perfectible.