Review Samurai Edge Barry Burton V2

 

03 juillet 2018.

 

Dans la lignée de la série “Biohazard”, Resident Evil chez nous, Lap1russ m’a proposé de me prêter son Samurai Edge Edition limitée Barry Burton Ver.II afin que je complète la liste.

Il a acquis cette réplique lorsqu’il était au Japon par l’intermédiaire d’Impulse101.

Merci à lui pour ce prêt ! En avant pour la review complète de cette réplique désormais quasiment introuvable.

 

Je vous laisse découvrir l’unboxing en vidéo :

 

 

A la place, je vous donne le lien vers le Wiki français de Resident Evil !

 

La mallette de transport en plastique rigide prend place dans une enveloppe en carton sur laquelle on retrouve les éléments liés au jeu et à la réplique.

 

Un autocollant spécifiant le modèle est collé sur le couvercle.

 

Et on peut également voir le numéro de série de la réplique. Malheureusement il n’est noté que sur la boite.

 

A l’intérieur, le couvercle est tapissé de mousse alvéolée sous laquelle est placé le manuel d’utilisation.

La réplique et ses accessoires sont eux bien calés dans de la mousse compacte. Notez que la réplique était vendue avec un seul chargeur.

Ici certains éléments d’origine sont manquant, à mon avis le sachet de billes ainsi que le bouchon de sécurité de canon, mais on trouve :

-La réplique, majoritairement composée de plastique, elle mesure 260 mm pour une masse de  1665 grammes.

-Un chargeur à gaz pouvant contenir 29 billes.

-Une tige de nettoyage.

-Un manuel d’utilisation.

-Deux pièces permettant de tirer à vide.

 

 

 

Les lois japonaises étant très strictes, la réplique est en ABS à l’exception de pièces mécaniques et du chargeur. Il s’agit d’une base M9 à laquelle a été rajouté un compensateur, un long rail Picatinny et un grip customisé.

Utilisez votre souris pour faire tourner la réplique.

 

 

La glissière comporte les marquages de l’équipe spéciale S.T.A.R.S. , équivalent du SWAT dans les jeux.

 

Du côté droit la glissière comporte les marquages de l’armurerie Kendo Custom Shop.

 

Juste au dessus du pontet on peut voir le marquage de l’association ASGK, garante d’une certaine “charte qualité”.

 

Les plaquettes de crosse imitation bois et caoutchouc sont ici abîmées à force de servir. On retrouve le médaillon des S.T.A.R.S. mais le fond est rouge au lieu du bleu foncé habituel.

 

On y retrouve l’origine de la réplique.

 

Le bouton d’éjection du chargeur est un modèle classique.

 

LE marteau également. On pourra noter que le cran de sûreté est ambidextre et qu’il fait office de levier de désarmement.

 

Des stries de préhension sont présentes de chaque côte de la glissière, à l’avant et à l’arrière.

 

Le canon externe en plastique est chromé.

 

La plus grosse modification concerne l’avant de la réplique. Un énorme compensateur prolonge la glissière. Il est fixé à la carcasse par une vis.

 

Seule la vis à l’avant est une vraie, celle à l’arrière est moulée dans la carcasse.

Le rail inférieur est assez long pour installer les accessoires de votre choix.

 

L’architecture modernisée des M9 Marui permet d’avoir une course de glissière proche de la vraie arme.

 

 

 

Le guidon est moulé sur le compensateur.

 

Pour respecter l’alignement, la hausse est plus haute (sic) que sur les modèles classiques.

 

La visée est aisée malgré l’absence de point blancs.

 

 

 

 

Le chargeur à gaz est un modèle pour Beretta M92 dont le talon a été remplacé par un modèle plus imposant. Il peut contenir 29 billes.

 

Le plein en gaz s’effectue via la valve située sur le talon. Les chargeurs standards pour M9/Beretta sont compatibles avec ce Samurai Edge.

 

 

 

Avant tout, il va falloir enlever le compensateur. Pour ce faire, ôtez la vis située à l’avant du rail Picatinny ET NON PAS CELLE SITUEE à l’arrière, qui est factice…

 

Puis on appuie sur le bouton tout en faisant basculer la pièce de verrouillage de la glissière.

 

La glissière peut ensuite être retirée de la carcasse.

 

Une vue sur la mécanique.

 

Lors de vos réglages, inutile d’aller plus loin niveau démontage.

 

ATTENTION : certains joueurs habitués à d’autres répliques sont passé à côté de la molette de réglage du hop-up, elle est située du côté droit.

 

Retirons à présent la tige-guide et le ressort récupérateur…

 

…puis le canon.

 

Le cylindre de 15mm permet d’obtenir un bon recul et d’optimiser le fonctionnement de la réplique.

 

Retirons maintenant l’ensemble canon interne/bloc hop-up du canon externe.

 

Marui a ajouté un cylindre en métal pour augmenter la masse de la réplique.

 

Pour changer le joint ou le canon, ôtez les deux vis qui maintiennent le bloc fermé.

 

Retirez l’un des joints toriques qui maintiennent la masse additionnelle et faites-la glisser du canon. Profitez-en pour retirer le joint si vous voulez le dégraisser ou le remplacer.

 

Le canon en laiton mesure 115mm pour un diamètre de 6.095mm.

 

Un bon nettoyage/graissage et on peut remonter !

 

 

 

 

-Chronographe Xcortech X3500.

-Gaz ATM 110 PSI.

-Billes 0.20g Bio ATM et 0.25g bio Open Blaster.

 

Comme il faisait un peu chaud j’ai flirté avec les 300 FPS lors des tests, à température ambiante de 20°C comptez 275/285 FPS.

Cela dit, comme bien souvent, les performances de ce PA Marui sont excellentes, d’autant plus que la réplique étant d’occasion, le joint est trèèèès bien rodé !

Du coup le groupement est bon et les trajectoires ne sont perturbées que par la tremblotte du tireur et les rafales de vent.

Toucher la cible est un jeu d’enfant et pour les fous qui prendront cette réplique sur le terrain, vous n’avez même pas besoin de réplique principale ! Quelques chargeurs dans les poches et vous toucherez des copains à 45 mètres. Peut-être ne sentiront-ils pas les billes…

L’autonomie permet de largement tirer les 29 billes du chargeur et on a encore de la marge par temps chaud.

Le recul est agréable sans être violent et la prise en main de ce Samurai Edge est parfaite.

 

Je vous laisse voir ça en vidéo :

 

 

Que dire ? La réplique n’est plus produite donc je ne m’étendrai pas plus que ce que j’ai déjà écrit plus haut.

C’est une bonne réplique, mais à part si vous êtes un fan de Resident Evil, il y a peu d’intérêt à essayer de la trouver tant les prix sont élevés.

Si vous aimez les M9/Beretta 92, optez pour les modèles standards, vous aurez les mêmes sensations et les mêmes performances pour bien moins cher.

J’aurais tout de même aimé un pin’s de l’emblème des S.T.A.R.S. dans la boite…

 

-Présentation très classe.

-Performances.

-Coopération Marui/Capcom.

 

-Prix/disponibilité.

-Il faut être fan de ce genre de répliques.

-Pas de pin’s.