Review WE G17 G V

 

29 décembre 2019.

 

Est-ce bien surprenant qu’à l’époque de sa sortie ce G17 GEN5 “non officiel” ait été le premier bien avant un modèle Cybergun ou Umarex ?

Je dois vous avouer que je suppose que ce modèle était censé rejoindre le catalogue d’un des deux gros ci-dessus mais que ça n’a pas abouti pour telle ou telle raison…

Bref, il est là quand-même, il est 70€ moins cher que son copain de chez Umarex, voyons voir ce qu’il a dans le ventre !

Vous pouvez désormais tipper (même gratuitement, c’est magique !) mon contenu au travers de CE LIEN ! Merci de votre soutien !

Voici tout d’abord la vidéo de présentation :

 

 

Pour tout savoir sur le G17 Gen 5 je vous laisse lire cette description.

 

 

La boite WE est assez discrète. Bien entendu aucune mention de Glock dessus.

 

A l’intérieur, la réplique est calée dans une coque en carton-pâte.

 

On y trouve :

-La réplique. En alliage et polymère, elle mesure 205 mm pour une masse de 744 grammes.

-Un chargeur à gaz pouvant contenir 24 billes.

-Deux dosserets supplémentaires (vous voyez Cybergun et Umarex ? C’est ça qu’il faut mettre dans les boites…)

-Un chasse-goupille et une goupille longue.

-Un manuel d’utilisation ainsi que l’éclaté des pièces spécifiques au GEN5.

 

 

 

 

 

Licence ou pas, on retrouve bien les lignes de la dernière génération en date du Glock. Le corps est en polymère et la glissière en alliage.

 

Faites tourner la réplique à l’aide de votre souris. 

 

 

Aucun marquage ne vient perturber les lignes de la glissière dont l’avant est biseauté. Le revêtement sera certainement aussi peu endurant que sur les autres répliques WE.

 

Les seuls marquages sont au niveau du canon externe, lui aussi en alliage.

 

Les marquages WE remplacent ceux de Glock.

 

Le grip droit des GEN5 est bien là. Glock a décidé d’écouter ses clients et a supprimé les empreintes qui ne convenaient pas à tous les tireurs. La prise en main est effectivement plus ferme et agréable. Les picots ne sont pas trop agressifs.

 

On peut y installer l’un des dosserets fournis dans la boite.

 

Leur taille est indiquée sur le bas de la pièce.

 

On garde la possibilité de monter une dragonne.

 

Pour fixer les dosserets, chassez la goupille d’origine et remplacez-là par le modèle long fourni dans la boite.

 

 

 

 

Le bouton d’éjection du chargeur ne change pas par rapport aux GEN 4. Il est relativement imposant.

 

L’arrêtoir de glissière est désormais ambidextre, GEN5 oblige !

 

Pas de changement sur le couple pontet/queue de détente. Le Safe action est toujours là pour empêcher les départs de coups.

 

A l’avant de la carcasse, on peut installer une lampe ou un laser sur le rail.

 

On retrouve la petite plaque avec le numéro de série. WE a gardé le système inventé par Marui et on peut donc la faire glisser vers l’arrière pour mettre la réplique en sûreté.

 

Le canon externe est taraudé, il est donc possible d’y installer un modérateur de son ou un traceur compatible.

 

 

 

 

WE fait mieux que Glock en proposant des organes de visée en métal…

A l’avant, on a un point blanc sur le guidon…

 

…et à l’arrière un U blanc sur la hausse fixe.

 

La visée est… euh… c’est un Glock quoi ^^

 

 

 

Le chargeur à gaz est une base identique aux autres chargeurs Gxx de la marque, seul le talon de chargeur a été modifié pour coller à celui des GEN5.

ATTENTION : les talons ne sont pas compatibles avec les G19X !

Il peut embarquer jusqu’à 24 billes de 6mm.

 

On peut voir les trous de visite permettant de voir combien de cartouche il reste dans le vrai chargeur.

 

Le plein en gaz s’effectue via cette petite valve.

 

Une vue sur le talon GEN5.

 

 

 

 

Si vous avez déjà démonté un Glock airsoft vous n’allez pas être surpris : c’est pareil !

On arme la réplique et on actionne le bouton de verrouillage vers le bas, puis on balance la glissière vers l’avant.

 

Rien de particulier sur la partie percussion, par contre quelques différences sur l’arrêtoir de glissière et la partie avant.

 

 

ATTENTION : si vous avez un TOC et que votre truc c’est d’appuyer sur le bouton d’éjection du chargeur sans raison lorsqu’il n’y a pas de chargeur engagé, vous pouvez bloquer le bouton…

 

 

La tige-guide est également un nouveau modèle, elle est prise dans le bloc hop-up et l’avant est conforme au modèle réel.

 

 

On peut désormais retirer l’ensemble canon externe/interne/hop-up. Notez la molette de réglage en plastique.

 

Le nozzle est identique aux modèles précédents.

 

Ce qui n’est pas le cas du bloc hop-up.

 

On retrouve ici l’encoche dans laquelle vient se caler la tige-guide.

 

La patte d’appui est toujours aussi fine, c’est bien dommage…

 

Remarquez le bourrelet du joint. Je trouve que son profil est trop rectangulaire, du coup il faut de nombreuses billes pour roder l’engagement de celle-ci sur l’angle presque droit.

Si vous souhaitez le changer attention à la taille de la fenêtre du canon, elle est étroite.

 

 

Le canon en laiton mesure 94mm pour un diamètre de 6.035mm.

 

Et voilà, il ne vous reste plus qu’à tout nettoyer, graisser et remonter pour pouvoir profiter de votre G17 !

 

 

Voici les pièces spécifiques au GEN5, les autres sont identiques aux Gxx de chez WE.

 

-Chronographe Xcortech X3500.

-Billes 0.20g bio Xtreme précision et 0.25G bio ASG Blaster.

-Gaz Ultrair ASG et Green gaz Redwolf.

 

Et bien, c’est sans surprise que vous pourrez aller jouer partout avec ce G17. Même au green gaz, il s’avère raisonnable avec 299 FPS de moyenne.

Une charge de gaz vous permettra amplement de tirer toutes vos billes, comptez 45 à 50 billes par charge de gaz s’il ne fait pas trop froid, soit environ deux chargeurs.

Le hop-up est assez irrégulier car le joint n’est pas encore rodé, l’angle assez vif du bourrelet donne un bon effet aux billes mais parfois l’une d’elles s’envole ou part faire sa vie sur un côté. Attention si vous voulez changer le joint seul, la fenêtre du canon est très étroite.

Aux distances “normales” d’engagement au PA (20 mètres et moins) vous pourrez toucher votre cible à chaque fois sans peiner. Le kick est plaisant sans être monstrueux et le grip des GEN5 rend l’utilisation de cette réplique plaisante.

 

Je vous laisse voir tout cela en vidéo :

 

 

 

Pour un peu plus de 110€ livré chez vous ce G17 GV WE est conforme à ce que fait la marque depuis des années : une réplique à la mécanique éprouvée mais souvent assez aléatoire au niveau fiabilité, des dimensions permettant désormais d’utiliser les holsters CQC de vraies armes et des performances qui peuvent également s’avérer aléatoires en sortie de boite à cause du joint épais et de la patte d’appui trop fine.

Il est intéressant de noter que WE fait l’effort de fournir les dosserets additionnels alors que les compagnies qui ont la licence Glock ne le font pas…

J’ai eu de la chance car ce modèle fonctionne très bien et permet de s’approprier un G17  de dernière génération lorsqu’on n’a pas un budget suffisant pour acquérir un modèle Umarex (non vendu en France qui plus est, tout comme cette réplique WE…).

N’hésitez pas à commenter en bas de page et à nous raconter votre expérience avec ce G17 si vous l’avez acheté.

Je vous rappelle que vous pouvez désormais tipper (même gratuitement, c’est magique !) mon contenu au travers de CE LIEN ! Merci de votre soutien !

 

-Dosserets additionnels inclus.

-Nouvelle tige-guide.

-Canon externe taraudé.

-Canon interne 6.03.

-Performances honorables sur cet exemplaire.

 

 

-Absence de marquages Glock.

-Je n’aime toujours pas ces joints de hop-up…

-Patte d’appui de hop-up trop fine.