Review EMG High Capa 4.3 Salient Arms International

 

 

17 octobre 2020.

 

Depuis quelques années, Evike Manufacturing Group a la licence Salient Arms International dans son giron. De ce fait, ils proposent des répliques relativement fidèles de l’armurier de Vegas. Ce pistolet en est un exemple mais plutôt que de créer quelque chose de A à Z, EMG s’est associé à Armorer Works pour reprendre une base de Hi-capa boostée SAI afin de donner naissance à un semblant de SAI RED.

Voyons ensemble ce que cette réplique a dans le coffre.

Merci à Airsoft Gun pour leur soutien, je vous rappelle que vous pouvez désormais tipper (même gratuitement et autant de fois que vous le voulez, c’est magique !) mon contenu au travers de CE LIEN ! Merci de votre soutien !

 

Voici la présentation vidéo si vous l’avez loupée :

 

 

 

Il s’agit ici d’une réplique du SAI RED, voir même du SAI RED H.

 

Les boites estampillées SAI de chez EMG sont quasiment toujours blanches avec le logo Salient Arms au milieu.

 

A l’intérieur, la réplique et son chargeur sont emballés dans des sachets plastiques et insérés dans une coque en plastique.

Le contenu est spartiate :

-La réplique, majoritairement composée d’aluminium, elle mesure 205 mm pour une masse de 985 grammes.

-Un chargeur à gaz pouvant contenir 30 billes (BB).

-Une certificat d’authenticité.

 

 

 

 

Je vous préviens, ça va être biaisé car j’aime vraiment bien ce que propose SAI. A la fois sobres mais souvent agressives, les lignes de leurs pièces m’attirent. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si j’ai acheté cette réplique…

A première vue, il s’agit bien d’une base Hi-capa 4.3 pouces boostée aux hormones du Nevada !

Du coup, les contrôles tombent naturellement sous la main et la réplique est agréable à utiliser.

La carcasse et la glissière sont en aluminium usiné par machine outil à commandes électroniques(CNC).

 

Les marquages Salient Arms International sont bien là où il faut. Ici, sur la partie gauche de la glissière.

 

Le logo SAI sur la partie droite de la glissière et les marquages SAI Las Vegas sur la carcasse.

 

Et au cas où on n’aurait pas encore compris de quelle marque il s’agit, Salient est reporté sur la partie droite de la glissière.

 

Le canon externe est un modèle qui reproduit la finition Nitrure de titane (Titane nitride). Il est gravé des lettres SAI.

 

Il s’agit ici d’une réplique du modèle .45 ACP comme l’attestent les marquages.

 

Les plaquettes de crosse sont munies d’un grip type “échiquier” et sont marquées du logo SAI.

Leur texture est agréable.

 

Le pontet carré protège une queue de détente plate chromée. On peut remarquer le bouton d’éjection du chargeur.

On voit également l’arrêtoir de glissière, la pièce est en alliage usiné CNC.

 

A l’arrière de la réplique, on retrouve une sûreté de paume (parfois appelée queue de castor) ainsi qu’un levier de sûreté de pouce. Ce levier est ambidextre.

 

Le marteau de type “squelette” est chromé.

 

Le faux extracteur ainsi que le percuteur sont bien représentés. Je n’avais pas remarqué le trait sur la hausse, certainement fait en usine pour faciliter le centrage du guidon…

 

Un rail est usiné sur la carcasse. Attention, il est relativement large et ne sera donc pas compatible avec toutes les lampes du commerce…

 

La glissière est munie d’une partie supérieure plate et striée.

 

 

 

Le guidon est muni d’une fibre optique.

 

La hausse fixe est massive, elle est marquée du logo SAI.

 

La visée est rapide et précise.

 

 

Le chargeur à gaz peut contenir 30 billes. C’est une base de chargeur hi-capa mais le talon est différent. Il est adapté au profil de la crosse.

Attention, si vous souhaitez utiliser d’autres chargeurs de hi-capa, le talon bloquera sans doute son insertion.

 

 

 

Pour séparer la glissière de la carcasse, faites correspondre la demi-lune repérée par la flèche avec le renfort de l’arrêtoir de glissière.

Ensuite, il suffit d’appuyer sur l’axe de l’arrêtoir pour l’ôter.

 

La réplique est légèrement lubrifiée en usine.

 

Déposons la tige-guide et le ressort récupérateur.

 

Un guide est également présent à l’avant.

 

On peut désormais faire glisser le canon externe vers l’avant pour le sortir de la glissière.

 

Le nozzle est en plastique rouge. Il est fabriqué pour résister au gaz comme au CO².

 

Une petite pièce retient le bloc hop-up sur le canon externe, dévissons là !

 

On peut alors faire sortir l’ensemble canon interne/hop-up du canon externe.

 

Le bloc est fermé par deux vis cruciformes. On peut voir la molette de réglage en plastique rouge.

 

La patte d’appui est étroite. Cela fait désormais quelques années que des marques telles que WE et AWC utilisent des canons à fenêtre étroite et des joints à bourrelets rectangulaires. Je suis loin d’être fan de ces pièces…

 

Si vous souhaitez changer de joint, il faudra quasiment systématiquement soit changer le canon en même temps, soit élargir sa fenêtre.

 

Ce canon mesure 94mm pour un diamètre interne de 6.04mm.

 

 

Et voilà, un bon nettoyage et on remonte tout ça !

 

 

 

Il n’y a pas d’éclaté dans la boite.

 

-Chronographe Xcortech X3500.

-Green Gas ATM 130 PSI et Impact gas 2.0.

-Billes 0.20g Bio Xtree Precision et 0.25g Bio ASG Open Blaster.

Bonne nouvelle, la réplique est jouable partout en utilisant son chargeur gaz et du propane (green gas). Avec 300 FPS de moyenne, vous ne serez pas embêté lors des passages au chronographe.

Comptez facilement deux à trois charges de billes avec une charge de gaz mais je vous rappelle que cela dépend de pas mal de paramètres, dont le type de gaz, la température et la cadence de tir…

Le recul est sec mais pas massif. Le cycle est souple, sans points durs. La queue de détente est légèrement fuyante, attention aux départs de billes accidentels !

Comme prévu, le hop-up donne du bon et du moins bon. Jusqu’à 15 mètres, pas de souci mais au delà on aura parfois une bille qui va tomber ou décoller, le profil rectangulaire du bourrelet demande à être bien rodé.

Je vous laisse voir cela en images :

 

 

 

EMG nous propose une chouette réplique en exploitant la licence Salient Arms International.

Le prix élevé (200€ et plus en Europe) est justifié par cette licence et le fait que les pièces principales sont usinées et non pas moulées. Les finitions sont bonnes et l’utilisation est agréable.

Certes, les performances gagnent à être améliorées en changeant l’ensemble canon/joint de hop-up mais de nombreuses pièces de hi-capa Marui et assimilé permettent de remplacer les pièces qui ne vous conviennent pas.

La boite gagnerait également à être un peu plus fournie, on sent une volonté d’EMG de propose des modèles “exclusifs”, et comme au restaurant 4 étoiles, on paye le prix fort pour rester sur sa faim…

Pour ma part, je suis content que nous puissions avoir accès à des répliques d’armes SAI, mais attention à ne pas virer dans un élitisme mal placé…

J’espère en tout cas vous avoir donné assez d’éléments pour que vous puissiez déterminer si cette réplique peux vous convenir.

N’hésitez pas à commenter en bas de page pour nous relater votre expérience avec cette réplique.

Vous pouvez désormais tipper (même gratuitement et autant de fois que vous le voulez, c’est magique !) mon contenu au travers de CE LIEN ! Merci de votre soutien !

 

 

-Du Salient Arms officiel pour notre loisir.

-Compatibilité avec certaines pièces Marui.

-Utilisation agréable.

-Bonnes finitions.

 

-Rapport prix/contenu de la boite trop élevé.

-Ensemble joint/canon spécifique.

-Attention aux chargeurs de hi-capa pas forcément compatibles du fait d’un profil de crosse spécifique (et donc de talons de chargeurs adaptés).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.