Review Cybergun/SRC Colt 1911 Defender

 

04 décembre 2023.

En 2022 Cybergun, détenteur de la licence Colt pour l’airsoft, a sorti toute une gamme de Colt 1911 assemblés par SRC.

Il me semble que c’est le plus gros lancement depuis la vénérable série des Railguns.

Ces répliques gas blowback vendues à un prix raisonnable ne semblent cependant pas avoir vraiment trouvé leur public. J’avais pu, à l’époque, choisir un modèle grâce à Cybergun et je vous propose de découvrir un peu plus en détail le modèle Colt Defender bi-ton.

Bonne lecture.

 

Je vous propose de voir ou revoir la vidéo de présentation :

 

La gamme reprend le design du Colt 1911 et de certains de ces dérivés, ici le Colt Defender.

 

 

Comme toute la gamme, ce Colt 1911 Defender est livré dans une boite bleue en carton sur laquelle figure la marque Colt en gros caractères.

 

A l’intérieur, la réplique et son chargeur sont bien protégés par un bloc en mousse compacte.

Le contenu est minimal :

-La réplique. Majoritairement composée d’alliage et d’un peu de plastique, elle mesure 185 mm pour une masse de 840 grammes.

-Un chargeur à gaz pouvant emporter jusqu’à 13 billes (BB).

-Un manuel d’utilisation.

 

Voici les 11 modèles disponibles dont deux sont livrés directement en version CO² :

 

Cet exemplaire ressemble effectivement de loin à un colt Defender. Il y a néanmoins pas mal de différences avec le modèle réel. Dommage…

Le corps et la glissière sont en alliage et le grip est en plastique caoutchouteux. La prise en main est bonne et on retrouve les contrôles intuitifs d’une plate-forme qui a fait ses preuves depuis plus de 100 ans.

 

Faites tourner la réplique à l’aide de votre souris ou votre doigt.

 

 

Mon modèle dispose d’une glissière noire dont les côtés ont été polis pour lui donner un aspect « aluminium brossé » du plus bel effet.

Malheureusement, les marquages de la glissière sont génériques à toute la gamme et ne correspondent ici pas à celui du véritable Colt Defender.

 

Ici un vrai Colt Defender :

Malheureusement, tous les 1911 de cette gamme Cybergun/SRC disposent de ces marquages génériques sur la glissière et des marquages M1911A1 US ARMY sur la carcasse. Je comprends l’intérêt économique mais pense également aux véritables amoureux du 1911 qui n’y trouveront peut-être pas leur compte.

 

On retrouve quelques marquages d’usine au niveau de la carcasse mais, une fois encore, ils ne sont pas forcément corrects en fonction des modèles.

 

Le pentagone et le F sont nécessaires pour le marché allemand.

 

Le grip ergonomique est agréable, il est orné du logo colt de chaque côté.

On remarque une dépression permettant de faciliter l’accès au bouton d’éjection du chargeur.

 

Un petit anneau permet d’accrocher une dragonne.

 

Le cran de sûreté est discret. Il ne peut être actionné que si le marteau est armé.

 

Ici le marteau est un modèle classique, contrairement au vrai Defender qui est équipé d’un marteau au design type « squelette » comme les modèles silver et black de cette gamme.

 

Ici une vue sur le bouton d’éjection du chargeur.

 

Le pontet n’a rien de particulier, il abrite une queue de détente tout aussi classique. On peut noter le moletage sur sa face avant ainsi que sur le bouton d’éjection du chargeur.

 

L’arrêtoir de glissière est fonctionnel. Lorsque vous avez tiré la dernière bille du chargeur, la glissière se bloque en arrière.

 

Le canon externe n’est pas taraudé. Vous ne pourrez donc pas installer de silencieux/traceur etc.

 

Des stries de préhension sont présentes de chaque côté à l’arrière de la glissière.

 

 

Les organes de visée sont très basiques. Le guidon est fixe. Il fait partie de la glissière. Sur le vrai Colt Defender, ils sont différents comme vous avez pu le voir plus haut. C’est d’autant plus dommage que d’autres répliques de la gamme sont équipés d’organes de visée plus conformes…

 

Idem pour la hausse, fixe et intégrée à la glissière.

 

On est loin des visées modernes mais cela reste efficace pour l’usage que l’on en fait.

 

 

Le chargeur à gaz peut contenir 13 billes.

Il est très fin et ne contient pas beaucoup de gaz mais j’ai eu la bonne surprise de pouvoir tirer plusieurs chargeurs avec une seule charge de gaz !

 

Un téton sur la planchette élévatrice permet de la bloquer pour pouvoir faire le plein au travers d’un orifice prévu à cet effet.

 

Le gas route et la valve de percussion.

 

La valve de remplissage.

 

 

Le démontage est identique à la plupart des 1911 en airsoft. Faites reculer la glissière pour faire correspondre l’encoche en demi-lune avec l’arrêtoir puis poussez l’axe de l’arrêtoir pour le retirer.

 

La glissière peut alors être retirée en la poussant vers l’avant.

 

La plupart des pièces sont compatibles avec les pièces de rechange type Marui.

 

Le hop-up peut être ajusté via une petite mollette en plastique.

 

Pour retirer la tige-guide et le ressort récupérateur, tirez la tige vers l’avant puis faites coulisser l’ensemble avec le spring housing.

 

Le canon externe peut alors coulisser vers l’avant et être retiré de la glissière.

 

Le nozzle en plastique est monté sur ressort pour assurer son retour en position repos lors du cycle.

 

Afin de retirer le bloc hop-up du canon externe, une petite vis et un ergot doivent être démontés.

 

L’ensemble peut alors coulisser hors du canon externe. Notez le profil évasé du canon externe. Cela permet de se passer de barrel bushing.

 

La patte d’appui en acier est ferme et bien large afin de fournir un bon appui sur le joint.

 

Le bloc est maintenu fermé par deux vis. Il est possible de le séparer en deux. On peut voir que la course de la spirale est assez peu marquée mais l’appui est suffisant. Cependant, vu le profil inférieur de la patte d’appui, il se peut que le réglage soit un peu ardu car cela frotte sur le plastique de la mollette.

 

Le joint type VSR est assez souple et dispose d’un bourrelet dont le profil est allongé pour permettre aux billes de bénéficier de plus de surface de contact lors du départ. En théorie, cela permet d’avoir un bon effet Magnus avec un réglage moins marqué que sur un joint « classique ».

 

Le canon assez léger mesure 81mm pour un diamètre de 6.04mm.

 

Après un bon nettoyage et un graissage adapté, il est temps de tout remonter.

 

 

Il n’y a pas d’éclaté dans le manuel.

 

 

-Chronographe AceTech AC6600BT.

-Green gas Airsoft Surgeon.

-Billes 0.20g Bio Canik (Cybergun). 0.25 et 0.28g Bio Open Blaster ASG.

On pourra aller jouer partout avec cette réplique car elle sort en moyenne 262 FPS à la 0.20 avec un gaz à 130 PSI.

J’ai pu tirer 3 à 4 charges de billes avec une seule charge de gaz, c’est assez cool sur un chargeur si petit.

Le recul est sympathique sans être massif et le cycle est fluide. La queue de détente est agréable et le coup part à 700 grammes de pression.

Le hop-up est efficace, j’ai pu lever sans souci de la 0.28 pour tirer à 35 mètres. Là encore, c’est une bonne surprise.

 

Je vous laisse voir cela en vidéo :

 

 

Et bien, quelle bonne surprise au niveau jouabilité et performances sur ce modèle Defender dual tone !

Certes, les marquages et les pièces choisies pour son assemblage n’en font pas une réplique conforme. Mais les finitions sont bonnes et j’ai été bluffé par ses performances en sortie de boite et l’autonomie du chargeur. Le hop-up fait bien son travail même si la patte d’appui racle un peu trop à mon goût dans la spirale de la mollette de réglage.

Les 11 modèles différents permettent à chaque joueur de trouver celui qui lui plait le plus (et je te vois, toi, le collectionneur, qui veut tous les acheter !!).

Au final, à vous de voir si les 1911 de cette gamme peuvent ou non convenir à votre jeu où à vos envies ! N’hésitez pas à commenter en bas de page sur le module DISQ afin de nous raconter votre expérience avec ces Colts Cybergun.

 

Pour soutenir l’Antre/To support my work :

🔫 Mes patches et occases : http://lantredudingo.com/index.php/les-occases-du-dingo/

🔫 Lien affilié Airsoft Entrepôt : https://c3po.link/QyFnZR6dUU

🤑 Tipeee : https://fr.tipeee.com/lantre-du-dingo

🤑NaturaBuy : https://bit.ly/3DEIjym

🔫Lien affilié boutique Novritsch : https://novritsch.com/?nov=dingchavez90

👕 Goodie shop de l’Antre : https://shop.spreadshirt.fr/100047058/

🔫 https://www.airsoftskinzone.com/ : Bénéficiez de 10% sur tous les articles avec le code « COLLETAGOMETTE »

🤑 Lien affilié Olight (économisez 10% avec le code « Ding10 » ) : https://bit.ly/3DAgJkD
Et Olight Canada (Code « Dingo10 ») : https://www.olightstore.ca/s/8IP5C7

🤑 Evike Europe, Profitez de 15% de réduction avec le code « ding15 » : https://evike-europe.com

🤑 Lien affilié vers les batteries nomades et produits Allpowers : https://iallpowers.eu/?ref=AA6clpkL21N-ps&utm_source=affiliate

 

 

-La gamme complète avec ses 11 modèles différents pour tous les goûts.

-Bonnes performances en sortie de boite.

-Autonomie en gaz malgré le petit chargeur.

-Finitions correctes.

 

-Marquages fantaisistes un peu trop visibles.

-Trop de différences pour qui voudrait une réplique fidèle de Colt Defender (sur le modèle testé).

-Mollette de hop-up qui racle sur la patte d’appui.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.